Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
   
  
   
 

Tennis pour tous à Séméac

jeudi 12 novembre 2015 par Rédaction

Les personnes en situation de handicap mental, psychique ou avec autisme sont souvent les grands oubliés de l’accessibilité, entre autres en matière d’accès aux clubs sportifs. Le Séméac Olympique Tennis fait en cela figure de précurseur dans le département, et même au niveau régional. Il est vrai que la mairie de Séméac fait figure d’exemple dans l’agglomération, en soutenant par exemple le festival « Reg’arts ». Mais c’est là l’œuvre du club séméacais et de sa nouvelle équipe dirigeante, qu’il s’agit de mettre à l’honneur. Les membres du bureau ont en effet proposé un partenariat à l’Adapei des Hautes-Pyrénées.

 

Ce partenariat, ayant donné lieu à une signature de convention cette semaine, consiste en une mise à disposition gratuite des cours de tennis et du Professeur diplômé d’Etat du club Patrick EBERHARDT. Ce dernier habitué à entraîner principalement les jeunes « élites » du département se découvre là une nouvelle compétence, qu’il exerce avec beaucoup de patience et d’humilité. Un geste très apprécié puisque cette année ce sont déjà 12 personnes de l’Adapei qui en bénéficient. « L’année prochaine on espère en faire profiter plus encore » explique Jean-Luc Borel, président dynamique du club séméacais. « Nous ambitionnons même de monter ensemble d’autres projets. » Mais pour l’heure, les résidents de quelques établissements de l’Adapei ne cachent pas leur plaisir et viennent chaque semaine travailler la coordination de leurs gestes, leur équilibre, leur concentration… les bénéfices sont multiples. La présidente de l’Adapei des Hautes-Pyrénées, Evelyne Lucotte-Rougier, rappelle également l’intérêt pour les personnes « d’avoir accès à des activités comme n’importe quel citoyen. Ce sont des personnes extraordinaires, par rapport à nous qui sommes ordinaires. L’ouverture dont fait preuve le club est un exemple, alors qu’il devrait être normal. »

 

Des messages et une initiative, qui espérons le, sauront motiver d’autres clubs, dans d’autres sports, à ouvrir leurs portes en laissant de côtés leurs préjugés !

Christiane DULAC