Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 

PRO D2 : Le TPR dans la douleur

samedi 31 janvier 2009

- Le TPR dans la douleur.-

A Tarbes : Tarbes bat Lyon 19-16 (MT:13-13)
Arbitre : M.Bonhoure (Languedoc), assisté de MM. Laur et Noailhac

Pour Tarbes : 1 E Dabrin (31e), 1 T Apanui, 4 P Apanui (11e, 28e, 47e, 69e)
Pour Lyon:1E Gautherie (40e), 1 T Mathet, 3 P Mathet (13e, 26e), Fourie (67e)

TPR : Teague ; Dabrin, Siale, T.Loftus (Etcheverria 72e), Worthington ; (o) Apanui (cap), (m) Labarthe (Lacrampe 62e) ; André, W.Loftus (Lasserre 68e), Bernad ; Santoni, Coetzer (Karele 62e) ; Toetu (Uys 53e, Toetu 76e), Dupuy (Mavrodin 53e), Hurou (Magravelidze53e).

LOU : Mathet (Fourie 55e) ; Raffault, Wakanivuga, Leite, Gautherie ; (o) Sadourny, (m) Salobert ; Portier, Gambetta (Aisake-Peseta62e), Bontinck ; Cadic (Ngauamo 60e), Nauroy ; Castellina (Pakihivatau 44e), Testa, Fiard (Gicollet 70e).
Carton rouge : Nauroy (78e), insultes à juge de touche.

Ce n’est pas le score fleuve de la semaine dernière, mais cette victoire face au LOU fait partie de celles que l’on marque d’une croix à la fin de la saison. Assurément, les Rhodaniens étaient venus pour récupérer des points et rester dans la course aux places qualificatives. D’où une rencontre serrée, âpre, où les défenses prennent le pas sur les attaques. En résumé, un match d’hommes. Pas de cadeau, on sentait quelque peu le soufre qui parcourait la pelouse de Maurice Trélut. A partir de ces données, la rencontre n’arriva jamais à se débrider. A chaque temps fort, chacune des deux équipes était bien heureuse de récolter quelques points au pied. Richard Apanui se montrait un peu plus heureux que son vis à vis Arnaud Mathet. Sans éviter le score de parité à la demi-heure.

L’étincelle qui pouvait enflammer le match crépita juste après ces trente minutes quand le capitaine tarbais délivra une merveille de coup de pied croisé. Surpris, Raffault hésitait et attendait le rebond. Paul Dabrin avait suivi et sa vivacité faisait merveille et il s’extirpait des pattes des derniers défenseurs et s’en allait aplatir en coin. C’était Paul qui rit.. Et Richard qui ajoute la transformation. Une belle marge dans une rencontre aussi serrée. La mi-temps approchait et Sadourny, superbe animateur du jeu lyonnais, tapait un petit coup de pied par dessus les trois-quarts tarbais. Dabrin couvrait bien, mais son dégagement était contré par Gautherie qui filait près des barres. C’était Paul qui pleure... La sirène pouvait hurler, tout était à refaire.

La seconde période était tout aussi verrouillée. Les Tarbais s’en remettaient au pied de leurs artilleurs, Apanui et Teague pour occuper le camp adverse. Quelques maladresses des visiteurs les confortaient dans leur conduite du jeu. Le capitaine remettait les siens devant (16-13, 46e). Il fallait attendre vingt minutes pour que Fourie ramène les siens à hauteur (16-16) sur un accrochage entre Mavrodin et Testa. Egalité de courte durée. Sur le renvoi, un geste lyonnais était sanctionné par M. Bonhoure, la bonne occase pour Apanui de remettre les siens en tête et cette fois définitivement.

Encore un précieux succès pour les Tarbais. Cette victoire, ils sont allés la chercher avec les tripes, mais aussi avec une belle lucidité dans la conduite des débats. Dominés en touche, pas franchement à leur aise en mêlée, ils ont su gérer au mieux les ballons qui leur ont échu. Une victoire dans la continuité de ce que l’on voit depuis quelques dimanches, du courage, avec en plus un rugby plus élaboré. Un nouveau test se présente dès dimanche prochain à Agen.
(Jacques Terrée)

PHOTOS Alain BOUCHARD ci-dessous
Cliquez pour agrandir les images
LES RÉACTIONS

Philippe Bérot : "Avoir gagné suffit à notre bonheur. Nous avons été quelquefois en difficulté sur leurs temps forts. Même si parfois notre défense a hésité entre aller les chercher ou les attendre, nous avons bien géré ce secteur. Ils marquent un essai à zéro passe. Notre essai est intéressant, la relation entre Richard (Apanui) et Paul (Dabrin), a bien fonctionné. Notre touche a été déficiente et ces quelques ballons nous ont manqué. Le terrain était lourd et il fallait se contenter du jeu au pied, de plus les Lyonnais étaient fragiles sous nos coups de pied. Dans les mêmes circonstances, face au Racing ou La Rochelle nous avions perdu".

Loïc Bernad : " Nous sommes soulagés, nous savions que Le LOU est une bonne équipe, comme l’an dernier. Leurs mouvements font mal quand ils enchaînent. Nous nous sommes accrochés après leur essai en contre. En seconde période, nous savions que ce serait dur pour eux comme pour nous. Nous sommes à 3 sur 3 pour la phase des matchs retours. Nous pouvons aller à Agen sans pression. Ils sont en forme, mais nous jouerons libérés. En ce qui me concerne, c’était mon troisième match comme titulaire, le rythme est revenu. J’avais bien travaillé physiquement pendant mon arrêt".

Paul Dabrin : " Je suis très content de cette victoire. Il ne fallait pas chuter après notre bon résultat à Aurillac. C’était un match très difficile, nous avons su réagir en équipe soudée. Nous vivons bien ensemble, le mental est de plus en plus fort. Pour moi, ce soir, j’ai eu le bon avec mon essai et le moins bon avec le contre qui coûte l’essai. Dommage, je les ai remis en course juste avant la mi-temps. Il faut un brin de réussite pour gagner ces matchs, nous avons su la créer".
_ (Recueilli par Jacques Terrée)

[bleu]Mis en ligne samedi 31 janvier 2009[/bleu]