Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 
 

Conseil Régional : - Commission permanente - Focus sur les principales aides votées en faveur des Hautes-Pyrénées

mardi 5 décembre 2023 par Rédaction

- Commission permanente -

Focus sur les principales aides votées en faveur des Hautes-Pyrénées

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni ce vendredi 1erdécembreà Toulouse,les élus de la Commission permanente afin de voter un ensemble d’aides pour les 13 départements du territoire.

Dans les Hautes-Pyrénées, sur proposition de Carole Delga, 105 dossiers vont recevoir une aide régionale représentant un montant total de près de 2,3 M€. Zoom sur les principaux projets (liste non exhaustive) :

Tarbes

Expansion du CFA AFTRAL

Le CFA AFTRAL, spécialisé dans le transport et la logistique, bénéficie d’une subvention de 400 000 € de la Région pour l’agrandissement de ses locaux. Ce projet inclut de nouveaux espaces pédagogiques et des lieux de vie pour le travail individuel et la restauration. L’objectif est de former des professionnels compétents pour répondre à la pénurie de candidats qualifiés dans le secteur en croissance du transport et de la logistique, avec des emplois à la clé !

Séméac

Revitalisation du centre Léo Lagrange

La Région contribue à la réhabilitation du centre Léo Lagrange, un édifice classé au patrimoine remarquable du 20e siècle, avec une subvention de 400 000 €. Ce projet ambitieux préserve l’architecture et l’esprit originel du bâtiment tout en réduisant considérablement la consommation énergétique : - 68% ! Les travaux permettront de pérenniser ce lieu central pour les événements culturels, sportifs et associatifs, et d’offrir des conditions optimales pour les événements et les usagers.

Sarniguet

Sauvetage de l’église Saint-Pierre

L’église Saint-Pierre, un joyau architectural du patrimoine communal, reçoit une aide de 45 000 € de la Région pour sa restauration. La première phase des travaux cible la charpente et la maçonnerie, essentielles pour sa préservation, ainsi que l’ajout de vitraux. Ce projet, crucial pour les habitants, permettra de maintenir l’église comme centre culturel et spirituel. Une fois restaurée, elle accueillera des concerts, des expositions et des conférences, renforçant ainsi son rôle historique.

Tarasteix

Ludivine Castaing, de militaire à éleveuse équine

Ludivine Castaing, après une première carrière dans l’armée, embrasse une nouvelle voie en s’établissant comme jeune agricultrice dans l’élevage équin. Son exploitation se concentre sur la production et la valorisation des chevaux pour les trois disciplines olympiques. Elle est reconnue pour ses pratiques respectueuses de l’environnement, qui lui valent le label Haute Valeur Environnementale. La Région accompagne sa transition professionnelle avec une aide de 32 400 €.

Bagnères-de-Bigorre

École Carnot, un modèle de rénovation énergétique

L’école Carnot se métamorphose grâce à une subvention régionale de 40 000 €, destinée à des travaux de rénovation énergétique. Les améliorations incluent le remplacement des menuiseries, l’isolation des murs et plafonds, l’isolation thermique par l’extérieur et l’installation d’une chaudière à pellets. L’éclairage est entièrement remplacé par des LED et une nouvelle VMC est prévue. Ces initiatives visent à réduire l’empreinte carbone de l’école, tout en améliorant le confort et l’environnement des élèves et des personnels.

Saligos

Nouveau visage pour la mairie et les espaces communaux

La commune engage la réhabilitation d’une maison et d’une grange, tout en préservant leur charme d’origine avec leurs pierres apparentes. Le but ? Y aménager une mairie flambant neuve, une salle associative et un appartement destiné à la location. La Région soutient ce projet avec une subvention de 20 300 €, pour la rénovation énergétique des bâtiments. Les travaux incluent l’isolation, le remplacement des menuiseries et l’installation d’un poêle à granulés, l’ensemble contribuant à l’efficacité énergétique et au respect de l’environnement.

Peyret-Saint-André

Pic Steak : Nouvelle dynamique pour l’élevage bovin

Belles des Pyrénées, association regroupant des éleveurs Pyrénéens, a lancé la marque « Pic Steak » en 2022 pour revitaliser l’élevage bovin. Pic Steak a pour but de valoriser les produits des exploitations adhérentes, d’améliorer leurs revenus et de réduire l’empreinte carbone. Actuellement concentrée sur les steaks hachés, la marque prévoit d’élargir sa gamme. La Région apporte son soutien avec une subvention de près de 14 200 €, facilitant le recrutement d’un responsable commercial et communication, ainsi que l’intégration d’un stagiaire et d’un apprenti.

Cadéac

Innovation écologique avec le bois local

La communauté de communes Aure Louron innove avec la construction du Centre d’Incendie et de Secours (CDIS), bâti en partie en bois local. Ce projet, intégré dans la stratégie de valorisation des ressources locales, ambitionne de devenir un modèle pour l’écoconstruction dans la région, en utilisant spécifiquement le sapin de la forêt de Barrancoueu pour la charpente.

Ce concept innovant renverse la norme traditionnelle de la construction, adaptant le design du bâtiment aux caractéristiques du bois régional. Le processus favorise l’économie locale, encourage l’emploi, local aussi, et soutient la filière bois en mettant en valeur le savoir-faire des entreprises régionales.

En attribuant une subvention de 63 000 € à cette initiative, la Région souligne son engagement envers l’écologie et le développement économique local. Ce projet représente une avancée dans l’utilisation durable des ressources naturelles et dans la promotion de pratiques de construction respectueuses de l’environnement.

Aure-Louron

Cap sur les via ferrata

La communauté de communes se lance dans un ambitieux projet de via ferrata. Une étude de faisabilité technique, économique et réglementaire a été établie et financée par la Région à hauteur de 3 000 €. Deux parcours, dont un pour l’initiation, verront le jour à Camous. Ce projet s’inscrit dans la stratégie de diversification de l’offre touristique 4 saisons, promettant de nouvelles aventures pour les amateurs de sport et de nature, tout en stimulant l’économie locale.