Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Bilan des premiers 100 jours de la présidence de Michel Pélieu

lundi 18 juillet 2011 par Rédaction

Michel Pélieu a dressé un bilan de ses premiers 100 jours passés à la présidence du conseil général des Hautes-Pyrénées. Lui qui reconnaît ne pas être issu du sérail politique se plaît à dire qu’il est avant tout un homme de terrain, élu d’une vallée où « il n’est pas un héritier ».

"Il m’a fallu, précise-t-il, construire, développer, aménager, créer de la richesse à partir d’un potentiel démographique très faible ; se battre pour exister en tant qu’entité cantonale, se battre pour se protéger (combat contre l’EDF et la ligne THT), fédérer localement et inter-cantonalement. Cette démarche de fédérer, je l’ai poursuivie et concrétisée notamment en tant que président de N’Py où j’ai eu l’habitude de rassembler les stations et le Pic du Midi. J’ai souvent travaillé au travers de sociétés d’économie mixte qui allient le public et le privé. C’est ce vécu qui a marqué ma personnalité et que j’aimerais transposer à l’échelle départementale dans une démarche d’apaisement consécutive à une transition quelque peu tourmentée. J’ai été confronté à une situation quelque peu inédite et compliquée. Pas de cabinet, c’est normal quand on change de président. Il n’y avait pas non plus une direction générale des services. Néanmoins, j’ai toujours été guidé par une volonté d’apaisement, de transparence dans la gestion, partage, clarté".

Validation de la MAIA

Premier projet mis en avant : la validation par l’ARS du projet MAIA porté en partenariat avec le Réseau Arcade. La MAIA est un outil innovant ayant pour objectif d’assurer une prise en charge sanitaire et médicosociale ainsi qu’un accompagnement coordonnés et personnalisés pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leurs familles. Elle organise le système de prise en charge autour de la personne malade ou en perte d’autonomie et de son entourage.

Partenariat avec les collectivités locales

• Michel Pélieu souhaite travailler en partenariat étroit avec les collectivités locales du département. Et d’évoquer les études de la mise en 2x2 voies du boulevard du Centenaire à Lourdes en concertation avec les élus locaux. Un comité de pilotage a été créé, associant la mairie de Lourdes, les deux conseillers généraux José Marthe et Josette Bourdeu, la vice-présidente en charge des routes Josette Durrieu et le président de la commission infrastructure et transport, Gérard Boube.

• Pour faire face aux besoins des communes, il a été créé le Fonds d’Urgence Routier Intempéries (FURI) qui apportera le soutien aux communes victimes d’intempéries (dernièrement la vallée du Castelloubon, Seich et Nistos en ont bénéficié).

• 4 Millions d’euros supplémentaires ont été affectés au service des routes lors de la décision modification de juin. Au total, cela représentera 19, 113 millions d’euros (+26%)

La TNT et le résorption des zones d’ombres

La mise en place (nous en avons récemment parlé) sera effective le 89 novembre prochain. 47 communes qui n’étaient pas desservies le seront par le biais d’un plan départemental.

Tout faire pour maintenir les haras de Tarbes

La volonté du président est de participer à l’avenir des Haras de Tarbes. La création d’un syndicat mixte avec la ville de Tarbes, le conseil général et l’Etat est envisagée.

Haut-débit : il n’est pas remis en cause

Dès sa prise de fonction, Michel Pélieu a proposé la création d’une mission d’évaluation sur le Haut Débit. Le contrat fait débat dans l’opinion publique. Cette mission ne remet pas en cause les décisions prises par le conseil général.

En bref…

-Le nouveau président a prévu de rencontrer les maires de Tarbes, Lourdes, Lannemezan. Il a aussi déjeuné avec la maire de Pau.

- Depuis le 31 mai dernier, Michel Pélieu assure la présidence du Consortio franco-espagnol. Il est aussi président du Syndicat des Transports (c’est imposé par les statuts).

- Il a trouvé un bon état d’esprit dans les services.

- Les commissions permanentes ont lieu une fois tous les 15 jours au lieu d’une fois par mois auparavant.

- Une réunion du bureau (majorité départementale) est prévue tous les 15 jours.


100 jours de présidence : un premier bilan de... par tarbes-infos