Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

OURS- PYRENEES : les acteurs ruraux unanimes en Ariège contre la politique "ours" de l’Etat (Communiqué de l’ASPAP)

mardi 2 avril 2019 par Rédaction

Dans un courrier commun clair et déterminé, les élus locaux et les acteurs du monde agricole, pastoral et de la chasse rejettent à l’unanimité la cohabitation avec les ours imposée par l’Etat. Ils se mobilisent pour un véritable plan de gestion des plantigrades en Ariège.

Conseil Départemental, Chambre d’Agriculture, Fédération Pastorale, Syndicats agricoles sans exception, Fédération des Chasseurs, associations de bergers, d’éleveurs et de citoyens ... Sollicités par la Préfète de l’Ariège pour donner leur avis sur la restitution de la misson "ours" de l’été 2018 et sur la feuille de route "ours et pastoralisme" émanant des services de l’Etat, les élu.es et représentant.es locaux du territoire Ariégeois demandent d’une seule voix des garanties à l’Etat avant toute contribution de leur part.

A l’unanimité, ils ont adopté un texte commun que vous trouverez ci-joint.

Mardi 2 avril au matin en Préfecture à Foix, ils défendront le bien commun des Ariégeois : protéger et pérenniser nos pratiques pastorales, notre culture pyrénéenne et nos activités économiques.

Mardi à 17h30 à Saint Lizier et mercredi à 9h30 aux Cabannes, les Ariégeois.es dont la montagne est l’espace vital et le gagne-pain sont appelé.es à venir s’exprimer et être force de propositions pour sortir de cette crise.

Ci-joint courrier à Madame la Préfète et liste des signataires.

Pour mémoire :

50 ours au minimum vivent dans les Pyrénées, dont 46 en Ariège, tous issus des lâchers artificiels d’ours slovènes opérés depuis 1996

18 lâchers supplémentaires sont prévus dans le plan-ours 2018/28

En 2018, 100% des estives (pâturages de montagne) utilisant les solutions préconisées par l’Etat (parc, clôture, chiens patous ...) ont subi des attaques d’ours.


titre documents joints

2 avril 2019
info document : PDF
39.9 ko