Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Aurore Artigue, nouvelle attachée parlementaire de Marie Pierre Vieu

jeudi 13 décembre 2018 par Rédaction

Lors d’un point presse, la députée Européenne Marie Pierre Vieu a présenté sa nouvelle attachée parlementaire Aurore Artigue, son prédécesseur Eric Bonnargent ayant pris d’autres responsabilités au sein du parti communiste dans le département. L’élue a également abordé le dossier des gilets jaunes.

« Le mouvement des gilets jaunes est un mouvement profond, on ne sait pas comment cela va aboutir mais on voit bien dans ce pays qu’il y a des gens qui n’ont plus rien à perdre, qui dans leur manière de s’exprimer peuvent apparaître désordonnés, mais ce désordre est révélateur de la crise politique et institutionnelle qui est vécue aujourd’hui. Ils sont à l’état du pays, fragmentés, divisés et leurs revendications ne sont pas homogènes. Je suis d’accord à 100% sur l’urgence sociale et démocratique qu’ils mettent en avant mais je diffère pour un certain nombre de revendications, la redistribution sociale ce n’est pas mettre les étrangers hors de France », a indiqué l’élue.

De son coté Marie Pierre Vieu essaie de voir comment ce mouvement peut être accompagné de manière à ce qu’il soit sanctionné par une réponse positive. « Nous attendons que des revendications soient entendues à court terme, notamment tout ce qui a trait au pouvoir d’achat des français. »

 « Les 1 000 plus grosses fortunes d’Europe ont augmenté de 50% cette dernière année.

 On a des gens qui n’ont pas 500€ pour vivre avec des enfants, des services publics qui se délitent et le fait que les gens soient de plus en plus mal. Il y a des réponses urgentes à données rapidement.

Aujourd’hui, le peuple ne se sent plus représenté, représenté par leurs élus, par leurs administrations, par les syndicats, nous avons dans ce pays tout un pan démocratique et une république à reconstruire. Nous sommes face à une situation extrêmement préoccupante à laquelle on ne peut pas répondre avec de la morale, on ne peut pas répondre en envoyant la police et en développant des discours anxiogènes. Il faut remettre tout sur la table et savoir dans quel sens doivent aller les politiques publiques. Il y a une politique nationale menée par Macron qui est à refaire », a commenté Marie Pierre Vieu.

A titre personnel, elle poussera dans deux directions là où elle est élue : que soient augmentés tous les budgets qui créent du lien social, l’aide aux écoles et notamment la restauration collective car il y a des enfants qui ne font qu’un unique repas c’est le midi à la cantine, l’aide aux personnes âgées, l’aide aux familles monoparentales car c’est souvent les femmes qui sont les premières exclues dans cette société, et d’insister sur le fait qu’il est important de regarder dans les budgets comment arrêter de saupoudrer des politiques de paraitre, des politiques de coût et faire de grands palais de congrès ou de super salles multisports car à la fin quand les gens ne pourront plus y aller tout cela aura servi à quoi ?

Elle a précisé qu’elle était pour un moratoire sur toutes les fermetures ou rétrécissements de services publics comme la Poste par exemple dans le département et qu’au plan européen elle se bat pour que soient mises à plat les directives et dans le département tout ce qui concourt à supprimer un service public, concourt à priver la population d’un espace de solidarité au quotidien.

Nicole Lafourcade