Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
Accueil > FAITS DIVERS > FAITS DIVERS

FAITS DIVERS

Articles de cette rubrique


Soues : un corps retrouvé brûlé (FAITS DIVERS)

jeudi 1er août 2019 par Rédaction

Hier, vers 15h45, des personnes ont été intriguées par un feu dans un bosquet de broussailles, sur un terrain vague, propriété d’Alstom, situé en bordure de route à Soues. Quand les pompiers sont arrivés, ils ont constaté que c’était un corps humain qui continuait à brûler. Après avoir éteint l’incendie, la personne n’était plus en vie. Le procureur Pierre Aurignac, saisi de l’affaire, a déclaré être incapable de déterminer s’il s’agit d’une personne qui s’est immolée pour se suicider ou d’une piste criminelle. Difficile aussi d’identifier l’individu, le corps étant méconnaissable. Il sera procédé à une autopsie du corps et à une enquête d’environnement.

Selon les dernières informations, la piste du suicide serait privilégiée. La voiture de la victime a été retrouvée dans les parages, ce qui peut laisser penser que la personne se serait déplacée à proximité pour mettre fin à ses jours.



"Une affaire rondement menée par les gendarmes de la brigade de Vignec" (FAITS DIVERS)

jeudi 1er août 2019 par Rédaction

Dans la nuit du 22 au 23 juillet 2019, sur le territoire d’une commune de la COB de Vignec, un véhicule est dérobé dans une cour d’habitation, les clés se trouvaient sur le tableau de bord. Les auteurs s’en serviront pour se promener aux alentours et le véhicule sera remis à sa place.

La nuit suivante, une autre personne sera victime des agissements de ces délinquants, cette fois ils pénétreront dans le domicile par la baie vitrée restée ouverte, récupéreront les clés du véhicule stationné dans la cour et iront se promener dans les villages voisins. À l’issue de leur virée nocturne, ils remettront le véhicule à sa place et iront même jusqu’à pénétrer de nouveau dans l’habitation pour y déposer les clés de la voiture non sans s’être emparés d’une cartouche de cigarettes et de 60 euros en liquide qui se trouvaient à proximité.(...)



Lourdes/Pic du Jer : le funiculaire tombe en panne, 70 personnes bloquées dans les deux cabines (FAITS DIVERS)

samedi 15 juin 2019 par Rédaction

Jeudi, vers 18 heures, le funiculaire du Pic du Jer a connu des soucis de frein. Il est tombé en panne et a été aussitôt mis en sécurité. 70 personnes se trouvaient à l’intérieur des deux cabines. 33 personnes ont pu redescendre à pied, 37 ont été évacuées par les véhicules du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne de Pierrefitte-Nestalas et des pompiers. Aucune personne à mobilité réduite ne se trouvait parmi les passagers. Hier, des contrôles de sécurité ont été effectués et le funiculaire sera de nouveau opérationnel ce samedi.



Dégradations du temple maçonnique : les condamnations sont tombées (FAITS DIVERS)

vendredi 7 juin 2019 par Rédaction

Huit gilets jaunes, auteurs des dégradations commises le soir du 9 mars dernier au temple maçonnique de Tarbes, ont comparu, jeudi, devant le tribunal correctionnel. Le meneur a été condamné à 2 ans de prison ferme dont un avec sur sursis, mise à l’épreuve d’une durée de 18 mois et d’une amende de 1000 euros. Les autres ont été condamnés à 4 mois avec sursis et un TIG de 40 heures ; à 3 mois de prison avec sursis et 1500 euros d’amende ; à une amende de 1500 euros ; à 150 jours amendes de 25 euros ; à 3000 euros d’amende dont 2500 avec sursis ; un TIG à effectuer dans un délai de 18 mois ; à 90 jours amendes à 15 euros. Ils ont tous interdiction de manifester dans les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées pour des durées allant de 9 à 18 mois avec exécution provisoire.



Huit arrestations suite au saccage du temple maçonnique de Tarbes (FAITS DIVERS)

jeudi 6 juin 2019 par Rédaction

Le temple des francs-maçons de Tarbes avait été vandalisé par un groupe de gilets jaunes, en marge de l’acte XVII, le 9 mars dernier. Au terme d’une longue enquête menée par le Service départemental du renseignement territorial et le service de sûreté urbaine du commissariat de police, huit personnes soupçonnées d’être les auteurs des dégradations ont été interpellées et placées en garde à vue. “Il s’agit de 6 hommes et 2 femmes”, a indiqué Pierre Aurignac, le procureur de la République. 4 d’entre elles sont originaires des Pyrénées-Atlantiques, 4 des Hautes-Pyrénées dont 3 sont domiciliées à Tarbes et 1 à Lourdes. Excepté un jeune de 22 ans, tous les autres sont âgés de 30 à 47 ans. C’étaient le plus souvent des habitués aux manifestations nocturnes des gilets jaunes. Leurs auditions tentent à laisser penser qu’ils avaient une détestation des francs-maçons et que leurs actes avaient été prémédités, si l’on se réfère aux messages échangés sur les réseaux sociaux. Le meneur qui ne cache pas ses idées d’ultra-gauche s’est dénoncé. 5 individus ont des antécédents judiciaires, un autre est en situation de récidive légale. (...)



Le village de Beaudéan envahi par une coulée de boue après un violent orage (FAITS DIVERS)

vendredi 24 mai 2019 par Rédaction

Un violent orage combiné à la crue d’un petit affluent de l’Adour est à l’origine d’une coulée de boue sur la commune de Baudéan, au pied du Pic du Midi.
Depuis jeudi soir, il est tombé près de 165 mm d’eau sur la vallée de Campan selon le site Météo Pyrénées.

« De fortes pluies se sont abattues vers 19 heures, entre les communes de Bagnères de Bigorre et Campan. Cela a entraîné une première petite coulée de boue sur la route. Sur la commune de Beaudéan, le Serris, un petit cours d’eau, a débordé et inondé le village », a déclaré Sophie Pauzat, la directrice de Cabinet du préfet des Hautes-Pyrénées.

Vidéo - Source France 3 Midi-Pyrenees


Hautacam : un pompier tarbais retrouvé mort au fond d’un ravin (FAITS DIVERS)

mercredi 15 mai 2019 par Rédaction

Depuis lundi 13 mais, à 18h, les gendarmes du PGHM de Pierrefitte-Nestalas, recherchaient Romain Duranton, âgé de 39 ans, domicilié à Barzun (64) où il était conseiller municipal. Romain Duranton qui était pompier professionnel à Tarbes, pratiquait le trail. Il était parti lundi matin avec son chien reconnaître le parcours d’un trail dans le massif du Hautacam. Hier, vers 12h15, son corps sans vie a été retrouvé par les secouristes au fond d’un ravin, dans le secteur du pic de Nerbiou. Il serait décédé après une importante chute. Son chien avait été retrouvé sain et sauf. Romain Duranton était très connu dans les milieux sportifs et notamment par les traileurs. De nombreux secouristes ont été mobilisés pour le rechercher.



Prise d’otages à Lourdes : le forcené en prison (FAITS DIVERS)

vendredi 26 avril 2019 par Rédaction

Romio R., 49 ans, qui a pris en otage mardi à Lourdes, son ex-concubine et les parents de cette dernière, a été mis en examen, hier en fin d’après-midi, par un juge du pôle de l’instruction du tribunal de Pau pour tentative d’assassinat et incarcéré à l’issue de sa garde à vue.



Prise d’otages à Lourdes : le forcené maîtrisé, une personne blessée au bassin (FAITS DIVERS)

mardi 23 avril 2019 par Rédaction

Un homme qui était retranché depuis 11h dans une maison à Lourdes avec trois autres personnes a été neutralisé par le Raid

Ce mardi 23 avril, en fin d’après-midi. L’un des otages a été blessé par le forcené.
Le Raid a interpellé l’homme qui retenait 3 personnes en otage ce mardi à Lourdes. L’opération s’est déroulée en 2 temps. Deux otages ont d’abord été mis en sécurité. Le Raid a ensuite donné l’assaut pour maîtriser le forcené. Ce dernier a tiré sur son ex-compagne qui est blessée au bassin. Il aurait tenté de se suicider. (...)



Prise d’otages à Lourdes : une explosion vient de retentir (FAITS DIVERS)

mardi 23 avril 2019 par Rédaction

Vers 17h, des témoins nous ont informé qu’une explosion vient de retentir au niveau du domicile, situé rue Mozart à Lourdes, où le forcené est retranché avec deux ou trois personnes qu’il tient en otages. A 16h30, on avait annoncé l’arrivée d’une équipe de démineurs.