Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Les écologistes n’aiment pas partager… même les idées au Parc National des Pyrénées

lundi 27 juillet 2009 par Rédaction

Les associations écologistes n’apprécient pas de devoir partager la notion de protection de l’environnement.

Après avoir reçu l’agrément départemental en qualité d’association de protection de l’environnement, l’ASPP 65 se positionne naturellement pour être dans un certain nombre de commissions au même titre que d’autres associations agréées. La nomination de l’ASPP 65 http://www.aspp65.com/ au Conseil d’Administration du Parc National http://www.pyrenees-pireneus.com/PNP-Conseil-administration-parc-national-pyrenees-15-juillet-2009.pdf en est une illustration. Mais il y a un problème…

Le problème n’est pas la présence de l’ASPP 65 à ce conseil mais surtout le fait que les défenseurs du « tout sauvage » doivent partager la place. Au lieu de deux représentants, ils n’en ont plus qu’un.

Crime de lèse majesté à ce milieu environnementaliste qui a régné sans partage en tentant d’imposer, parfois par voie judiciaire, son point de vue… sa pensée unique, celle des idéologues des années 30 en Europe. Aujourd’hui, rien ne va plus… Une autre vision de la biodiversité incluant l’homme dans sa diversité, mais aussi une prise en compte du développement durable donnant à « l’écologie un visage humain » change quelque peu le paysage environnemental du département.

Contrairement à ces associations difficilement visibles dans les fonds de vallées, l’ASPP 65 tire toute sa force de ceux qui vivent et travaillent dans ces milieux naturels, préservés et non sauvages. Les dirigeants en sont issus. Ils connaissent leurs montagnes, leurs pratiques, les hommes qui les entourent. Ce ne sont pas des fantômes qui n’apparaissent qu’à l’occasion de procédures judiciaires.

Il faudra donc compter sur d’autres opinions, d’autres méthodes de travail, que cela plaise ou non. C’est aussi ça la démocratie.

Communiqué de FNE et Nature-Midi-Pyrénées contre la présence de l’ASPP 65 au Conseil d’Administration du Parc National des Pyrénées http://www.pyrenees-pireneus.com/PNP-Ecologiste-contre-presence-ASPP-conseil-administration-Parc-National-Pyrenees.pdf

Louis Dollo

[bleu]Mis en ligne lundi 27 juillet 2009[/bleu]