Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

L’actualité de Tarbes et de l’agglomération

jeudi 2 juillet 2009 par Rédaction

Motards. C’est à une prise de conscience collective qu’appelle Didier Cardon,le président de la Fédération française des motards en colère 65, après les deux derniers accidents qui ont coûté la vie à deux motards de 27 ans, en l’espace d’une semaine. Depuis le début de l’année, quatre motards ont trouvé la mort sur les routes des Hautes-Pyrénées.

Tour de France : tirage au sort - Dans le cadre du Tour de France qui fait étape à Tarbes le 12 juillet prochain, la Ville de Tarbes et le Conseil Général ont organisé lors du passage du Cyclo Parc les 19 et 20 mai un jeu concours. Le tirage au sort a été effectué lundi 29 juin par Josette Durrieu, Présidente du Conseil Général des H.P. et Gérard Trémège, Maire de Tarbes. 50 gagnants se verront remettre 4 invitations. Au total 200 invités se trouveront dans la tribune « Tourmalet » située sur la ligne d’arrivée.
Liste des gagnants ci-dessous :

PROJET DE COOPERATION DES HOPITAUX DE TARBES ET DE LOURDES : MOTION DEPOSEE PAR LE GROUPE SOCIALISTE DU CONSEIL GENERAL

Un projet de nouvel hôpital est à l’ordre du jour. Ce nouvel hôpital serait une coopération des établissements existants à Tarbes et à Lourdes.
Le Conseil Général, doté de la compétence générale en matière sociale, est attaché à un service public hospitalier de qualité dans les Hautes-Pyrénées. Il compte, par ailleurs, sur son territoire une structure départementale : l’hôpital général et psychiatrique de Lannemezan.
Dès lors, le Conseil Général souhaite formuler des observations et des questions.

● Considérant que les délais évoqués d’un début des travaux en 2012 pour une mise en service en 2016 impliquent une urgence pour notre Assemblée d’évaluer les enjeux de la coopération des deux hôpitaux existants,

● Considérant que cette coopération s’inscrit dans le contexte d’une réforme de l’hôpital portée par le Gouvernement et la Ministre de la Santé. Cette réforme qui place au premier plan l’idée de rentabilité, qui menace les hôpitaux de proximité est contraire aux principes de service public et conduira à une santé à deux vitesses.

● Considérant que ce projet ne doit se concevoir que s’il assure une amélioration de l’existant, et notamment de l’offre de soins diversifiée pour les populations des Hautes-Pyrénées soit 236 510 habitants permanents et une population saisonnière de 4 à 6 millions d’habitants.

Le Conseil Général des Hautes-Pyrénées, réuni en Assemblée Plénière :

• Demande à la Ministre de la Santé de bien vouloir répondre aux questions précises suivantes :

  L’Assemblée Départementale entend que soient appliquées les dispositions de la loi qui prévoient que le temps de trajet domicile – hôpital soit inférieur à 45 minutes. Le choix du site doit prendre en compte les habitants du Nord du Département (cantons de Castelnau-Rivière-Basse, Maubourguet,…) et ceux du Sud (canton de Luz, Argelès-Gazost, …). A partir de ces considérations, quel serait le site choisi pour cette structure ?

  On compte aujourd’hui 486 lits « actifs » sur l’ensemble des deux hôpitaux. Quels seraient le nombre et la répartition par spécialités et services des lits « actifs » dans le nouvel établissement ?

  Alors que les hôpitaux de Tarbes et de Lourdes offrent aujourd’hui un panel étendu de spécialités, peut-on assurer que la distribution des spécialités et des services dans le nouvel hôpital garantira l’offre publique sans recours à l’offre privée, notamment sur Tarbes ? Ces spécialités et ces services assureront-ils l’offre nécessaire qui éviterait au patient une orientation obligée vers Toulouse et le CHU ?

  Quelles seraient les conséquences de la coopération sur les effectifs du personnel médical et non médical exerçant aujourd’hui dans les deux hôpitaux ?

  De quelle manière les deux bâtiments aujourd’hui existants à Lourdes et Tarbes et sur lesquels des investissements lourds ont été effectués ces dernières années, continueront-ils à être utilisés une fois le nouvel établissement mis en service ?

  Quelle place occupera sur le territoire le nouvel hôpital Tarbes/Lourdes, celui de Bagnères-de-Bigorre et l’hôpital départemental de Lannemezan ? C’est à partir de ces réponses que pourra s’engager une réflexion sur les coopérations territoriales entre les établissements des Hautes-Pyrénées, ou ceux de la Haute-Garonne, notamment avec l’hôpital de Saint-Gaudens en ce qui concerne de Lannemezan.

  Quelle place prendra l’hôpital dans l’offre départementale de soins médicaux et médico-sociaux, notamment dans la prise en compte du public âgé, public également concerné par l’action du Conseil Général ?

• Demande à la Ministre de la Santé d’organiser une réunion afin que s’établisse la concertation avec le Conseil Général des Hautes-Pyrénées sur ce projet, qui, au-delà des villes de Tarbes et de Lourdes, revêt une dimension et une préoccupation départementales.

Environnement : La Région aide à la réparation des dégâts de la tempête Klaus - (Communiqué)

L’eau est un sujet de préoccupation majeur de la politique régionale en matière d’environnement. La Région contribue, dans un domaine qui n’est pas de sa compétence directe, à l’effort de solidarité indispensable pour sauvegarder une ressource patrimoniale d’intérêt général et assurer les différents usages de l’eau.

Lors de sa Commission permanente de juin réunie sous la présidence de Martin Malvy, la Région a ainsi voté un ensemble de subventions de 393 500 euros dans le cadre de son programme environnemental sur l’eau, dont plus de 16 000 euros pour remédier aux dégâts provoqués par la tempête Klaus le 24 janvier dernier.

Cette subvention de soutien aux collectivités en charge de l’entretien et de la restauration des cours d’eau et de leurs abords permettra de réaliser des travaux d’urgence en rivières suite aux intempéries qui ont obturé les cours d’eau. et fragilisé certains arbres.

Ces aides s’inscrivent dans le cadre du contrat de projets Etat-Région et sont soutenues par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne.

Le programme environnemental sur l’eau comprend de nombreux volets notamment le plan régional d’économie d’eau, le programme d’amélioration de la connaissance et de la gestion durable de cette ressource, ainsi que le programme de reconquête des cours d’eau et des milieux aquatiques. Dans ce cadre, la Région soutient les projets relatifs au plan régional de restauration du bon état des eaux comme les Contrats de rivières et la préservation des zones humideset de la biodiversité.

Mis en ligne jeudi 2 juillet 2009