Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Le SDE 65 a la tête dans les étoiles

lundi 25 février 2013 par Rédaction

Vendredi, le SDE 65 (Syndicat Départemental d’Energie), propriétaire du réseau basse tension du département qui a en charge, pour le compte des communes, l’extension et le renforcement des lignes de ce réseau a réuni de nombreux élus à l’occasion de son Assemblée Générale à Tarbes.

Le point principal de cette assemblée générale a été la présentation de la RICE (Réserve Internationale de Ciel Étoilé) aux élus des communes des Hautes-Pyrénées, afin de sensibiliser ceux-ci sur l’importance de la pollution et des nuisances lumineuses de notre ciel.

Protéger notre ciel est une idée portée par le Pic du Midi. A cet effet, le SDE65, l’EDF, ainsi que le Pic du Midi financent l’emploi d’un doctorant en géographie, Nicolas Bourgeois. La pollution et les nuisances lumineuses ont fait disparaître le lien entre les hommes et les étoiles. La Réserve Internationale de Ciel Étoilé peut représenter un enjeu pour notre site pyrénéen et tout particulièrement pour le Pic du Midi et son observatoire.

La RICE utilise des techniques comme la constitution d’une mosaïque géoréferencée, pour chaque commune, afin de mieux discerner la politique de l’éclairage public local. Le SDE 65 apporte grâce aux compétences de son personnel technique : optimisation de l’éclairage public (économies d’énergie, confort, réduction de l’effet de serre) ; sécurité (des biens et des personnes, sécurité routière) ;réduction de la pollution et nuisances lumineuses (respect de la faune et de la flore, biodiversité, astronomie).

Notons que l’éclairage public peut représenter jusqu’à 40% des dépenses en électricité d’une commune. Ceci est dû à la vétusté des installations, et à une utilisation irrationnelle de la lumière (sur-éclairement, flux lumineux mal orienté, plages horaires excessives, ...) et que s’agissant de la biodiversité, on constate depuis peu une dégradation de l’environnement nocturne (disparition d’insectes, interruption des circuits migratoires, fragilisation des arbres et des végétaux, ...)

François Fortassin président du SDE65 a proposé aux élus présents quelques semaines de réflexion avant que ceux-ci lui fassent part de leur souhait de souscrire à ce projet.

Michel Pélieu, Président du Conseil Général, a fait observer que « l’Etat remettra prochainement en offre de concession les centrales hydrauliques. Offre qui semble intéresser les Suisses, les Canadiens et les Allemands. Je souhaite que nous soyons partie prenante dans ce renouvellement. L’économie énergétique sera source de richesse, il faut qu’il y ait une retombée économique sur notre département  ».

Le président a ensuite rappelé à quel point le Conseil Général était, malgré les restrictions budgétaires, plus que jamais au côté des communes, notamment avec la nouvelle Agence Départementale d’Accompagnement des Collectivités, opérationnelle depuis quelques mois : «  L’ADAC se veut être une porte d’entrée dans la démarche d’aide aux communes sur le plan technique mais aussi sur le plan juridique »

Pour terminer, François Fortassin a convié les personne présentes à se rassembler autour d’un buffet convivial, une occasion pour tous de joindre l’utile à l’agréable.

Le vote du budget aura lieu le 5 avril prochain.

Martine COLAS