Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

L’actualité de Tarbes et de l’agglo

jeudi 25 juin 2009 par Rédaction

Le conseil général et l’aide aux clubs pros : un débat très attendu.
Vendredi matin, au conseil général, se tiendra un débat sur l’aide aux clubs sportifs professionnels. Au sein de l’assemblée, il y a des élus qui sont pour et d’autres contre. Cela promet d’être animé. L’aide au sport représente environ 0,5 % du budget total du conseil général des Hautes-Pyrénées avec 1 481 858 € alloués en 2008. Ces aides sont réparties sur 7 mesures : les aides au sport de haut niveau (haut niveau équipes, haut niveau individuels) ; les aides à la formation et au sport scolaire (sections sportives et pôles espoirs, contrats d’objectifs, emploi sportifs, hors contrats) ; les mesures d’aide aux manifestations sportives.

Le Parvis a une nouvelle directrice.
Marie-Claire Riou succède à Marc Bélit, un "monument de la Culture" dans notre département, auquel on doit la création de cette scène nationale qui est enviée sur l’ensemble de l’hexagone. Nous mettrons prochainement en ligne le programme de la saison 2009.

Je travaille pour vous, attention à moi !
Les personnels qui travaillent aux bords des routes nationales sont trop souvent victimes d’accidents dans l’exercice de leurs missions, particulièrement lors d’interventions sur incidents et accidents ou lors de chantiers routiers. Les directions interdépartementales des routes (DIR) ont réalisé une action de sensibilisation nationale du 15 au 19 juin, à destination des usagers. La DIR Sud-Ouest s’est inscrite dans cette démarche en choisissant trois zones dans les départements des Hautes Pyrénées (District Ouest), du Tarn (District Est) et de l’Ariège (District Sud).

Assemblée Nationale : Chantal ROBIN RODRIGO demande au Gouvernement d’appliquer la baisse du prix du Gaz en Juillet.

Voici le texte de son intervention :

"Ma question s’adresse à Madame Christine LAGARDE, Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi.

Madame la Ministre,

La loi prévoit que les tarifs réglementés du gaz naturel évoluent à la hausse comme à la baisse en fonction du prix du pétrole, du cours du dollar ainsi que des cours d’acheminement, de stockage et de commercialisation.

En fonction de ces éléments, le prix du gaz devrait baisser au 1er juillet. Or, il semble que cela ne soit pas dans les intentions du Gouvernement. Déjà, en avril, vous aviez attendu la fin de l’hiver pour baisser de 11,3 % les tarifs réglementés alors que vous n’aviez pas hésité à les augmenter de 15,2 % dès juillet 2008.

Dans le même temps ; le groupe énergétique a enregistré en 2008 un bénéfice net de 6,5 milliards d’€uros et a servi à son Président Directeur Général, Monsieur MESTRALLET, une rémunération de 3,2 millions d’€uros en augmentation de 15 % et à son Vice-Président, Monsieur CIRELLI, une augmentation de 180 % !

Alors, Madame la Ministre, au moment où le Gouvernement refuse, pour la 3ème année consécutive, de donner un coup de pouce au SMIG, se contentant de la hausse mécanique de 1,25 %, soit 13,47 €uros par mois, au moment où le chômage atteint tous les records, au moment où il est à dénombrer de plus en plus de familles surendettées, et alors que, le Président de la République nous a dit Lundi au Congrès de Versailles « que pour atteindre l’égalité, il faut savoir donner plus à ceux qui ont moins ». Madame la Ministre, allez-vous donner un peu plus de pouvoir d’achat à nos concitoyens en répercutant, conformément à vos engagements, la baisse du prix du pétrole dès juillet sur la facture de gaz des Français ?

C’est le Ministre de l’Ecologie, Jean Louis BORLOO qui s’est chargé de la réponse. Il rappelle que le système actuel évite de faire porter sur le consommateur les hausses des prix du pétrole des 16 derniers mois , que le prix du gaz avait baissé de 11,3% malgré le doublement du pétrole et que le gouvernement avait mis en place le tarif social qui s’applique au gaz. Il ajoute qu’il n’est pas prévu de majoration du prix et que le prix du gaz était inférieur de 10% à celui de nos voisins européens.

Il n’a pas répondu directement à la question mais il faut comprendre que le prix du gaz ne baissera pas en Juillet.

Mis en ligne jeudi 25 juin 2009