Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Plan de licenciements massifs au CFA des Hautes-Pyrénées

mardi 5 février 2013 par Rédaction

 Suite à
la réunion du C.E. du 30 janvier 2013, la Direction de l’AFPHP, organisme
gestionnaire du CFA et du service de formation professionnelle FORPRO,
informait les élus du personnel qu’elle envisageait de sacrifier 8 emplois dits
« administratifs » au sein de l’AFPHP !

 

Les deux organisations
syndicales, mais aussi et surtout l’ensemble des syndiqués de l’intersyndicale
UNSA-CGT de l’AFPHP et les salariés sympathisants, sont farouchement
scandalisés par de telles méthodes que nous qualifions d’iniques et totalement
injustes socialement !

 

Par courrier du 15 janvier,
nous tendions la main à la Direction pour mettre en place un véritable dialogue
bienveillant afin d’analyser la situation et d’envisager des solutions
concertées. A ce jour, elle a fait preuve d’un réel mépris envers notre volonté
de dialogue et envers l’ensemble du personnel concerné en décidant d’un cruel
et massif plan de licenciements.

 

Nous demandons solennellement à
la Direction de l’AFPHP et à l’ensemble du Conseil d’Administration d’annuler
le plan social de licenciements secs dans la catégorie des personnels dits
« administratifs » relevant de la catégorie « employé » et
de tenir compte des revendications suivantes formulées avec force par
l’intersyndicale UNSA-CGT :

 

1° / REFUS DU PLAN DE LICENCIEMENT ECONOMIQUE DANS CES
CONDITIONS !

 

A) Exiger de
la Direction qu’elle mobilise toutes ses forces pour demander à l’ensemble des
membres du Conseil d’Administration de l’AFPHP de faire preuve de solidarité
envers notre établissement en abondant à titre exceptionnel le budget de
l’AFPHP, afin de participer activement à la résorption de sa dette. Il ne
s’agirait pas uniquement d’un geste solidaire mais d’un véritable
investissement pour les structures partenaires de l’AFPHP, notamment la Chambre
de Métiers et de l’Artisanat, la Chambre de Commerce et d’Industrie et le
Conseil Régional Midi-Pyrénées, dont des pans entiers et déterminants de leur
activité sont conditionnés par la pérennité d’un service de qualité au sein de
l’AFPHP .

 

B) Partager
solidairement l’effort financier parmi les salariés les mieux lotis de l’AFPHP,
soit les personnels « cadre » et 
« direction » en supprimant les « primes de
responsabilités filières », « primes de sujétion » et
« primes de responsabilités formation professionnelle ». Ce geste de
solidarité de la part des personnels les plus favorisés s’élèverait à près de 40
000 € par an !

 

2° / SI LA DIRECTION DECIDE LE MAINTIEN DE SON PLAN
SOCIAL INIQUE :

 

 Nous lui
exigeons de :

 

l1 level1 lfo2;tab-stops:list 53.4pt'><span
style='mso-list:Ignore'>A) 
abroger l’approche numérique de résorption du déficit
de l’AFPHP, soit 
« 8 postes », et se baser sur les éléments comptables de
déficit réel en valeur, soit 52 000 € pour 2012.

 

l1 level1 lfo2;tab-stops:list 53.4pt'><span
style='mso-list:Ignore'>B) 
dès lors, envisager une réorganisation dans les
effectifs de l’équipe dirigeante qui est, en l’état actuel, composée de 4
personnes : un Directeur du CFA, salarié de l’AFPHP ; une Adjointe de
Direction, salariée de l’AFPHP ; une Chef du service de formation
professionnelle, salariée de l’AFPHP ; un Directeur Général, salarié
de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Hautes-Pyrénées. Nous
considérons que cet effectif est totalement disproportionné au regard du nombre
de salariés et de l’activité de l’AFPHP (65 salariés, temps pleins et temps
partiels confondus, CDI et CDD confondus).

 

l1 level1 lfo2;tab-stops:list 53.4pt'><span
style='mso-list:Ignore'>C) 
décider la réduction d’un demi-poste de l’effectif de
l’équipe dirigeante salariée de l’AFPHP restante, se réduisant ainsi à un poste
et demi, auquel s’ajouterait le poste de Directeur-Général rémunéré par la
Chambre de Métiers et de l’Artisanat, par la mise en place de mesures
incitatives de réduction à mi-temps du temps de travail du Directeur du CFA ou
de son Adjointe de direction. Une équipe dirigeante composée de 2.5 postes
apparait parfaitement adaptée au regard du nombre de salariés et de l’activité
de l’AFPHP. Cette mesure représenterait, et toujours selon la logique numérique
de la Direction, l’équivalent d’approximativement 1.5 postes de personnels
administratifs.

 

l1 level1 lfo2;tab-stops:list 53.4pt'><span
style='mso-list:Ignore'>D) 
mettre en place des mesures incitatives favorisant les
départs volontaires pour l’ensemble des catégories de personnels, qu’ils soient
« administratifs » ou « enseignants », de la catégorie
« employé » ou de la catégorie « cadre ».

 

l1 level1 lfo2;tab-stops:list 53.4pt'><span
style='mso-list:Ignore'>E) 
décider de la mise en place de mesures incitatives de
départ volontaire 
des personnels les plus âgés et notamment la suppression et le
non-remplacement du
poste de Chef du service de formation professionnelle.
De surcroit, et selon l’analyse de la Direction, ce service étant à la source
du déficit de l’AFPHP, nous pouvons légitimement nous interroger sur la
viabilité économique d’un tel poste. Cette mesure représenterait, et selon la
logique numérique de la Direction, l’équivalent d’approximativement 3 postes de
personnels administratifs relevant de la catégorie « employé » et
compenserait à elle seule largement le déficit réel de 52 000 €.

 

<span
style='color:red'>CE PLAN DE LICENCIEMENTS S’ATTAQUE LACHEMENT ET HONTEUSEMENT
AUX PERSONNELS LES PLUS VULNERABLES : LES MOINS QUALIFIES, PRINICIPALEMENT
DES FEMMES !

<span
style='color:red'> 

<span
style='color:red'>D’AUTRES SOLUTIONS EXISTENT !

<span
style='color:red'> 

<span
style='color:red'>NOUS EXHORTONS LA DIRECTION ET LES ADMINISTRATEURS DU CFA
A ECOUTER ET A RESPECTER LA CATEGORIE DE SON PERSONNEL LA PLUS
VULNERABLE !

 

Les « salariés en colère du CFA des
Hautes-Pyrénées »

L’intersyndicale CGT-UNSA du CFA des Hautes-Pyrénées