Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Le déficit du TPR est bien de 600 000 euros

lundi 15 juin 2009 par Rédaction

Le vendredi 12 juin, la DNACG a publié le communiqué de presse suivant : "Le Conseil Supérieur de la DNACG a reçu lors de sa réunion du 5 juin plusieurs clubs professionnels pour examiner leur situation financière à l’issue de la saison 2008/2009.

A l’issue de cette réunion, le Conseil Supérieur a prononcé la rétrogradation en division inférieure (par rapport à la division dans laquelle le club est sportivement qualifié pour la saison 2009/2010) des clubs de Tarbes et Bourg en Bresse. Pour chacun des deux clubs, la décision est motivée par leur situation financière fortement négative et par le défaut d’éléments probants apportés au Conseil Supérieur justifiant du rétablissement de leur situation nette retraitée d’ici au 30 juin 2009 a minima à zéro. La décision motivée a été notifiée ce jour et les deux clubs ont la possibilité de faire appel devant la Commission d’appel qualifiée de la F.F.R.

Parmi les autres clubs reçus le 5 juin, le Conseil Supérieur de la DNACG confirme que le club de Bourgoin a apporté les garanties requises justifiant du rétablissement de sa situation financière permettant son maintien en TOP 14 Orange pour la saison 2009/2010".

Ce communiqué n’apporte rien de plus à ce que l’on savait déjà depuis quelque temps. Le TPR est bien rétrogradé en Fédérale 1 consécutivement à une situation financière préoccupante.

Deux thèses se sont affrontées concernant l’ampleur du trou : celle de Jean-Pierre Davant annoncé comme le futur président faisant état d’un passif de 600 000 euros environ et celle de l’actuel président Jean Ducasa qui a relevé un déficit de 114 000 euros.

Aux dernières nouvelles, Jean-Pierre Davant aurait bel et bien raison. C’est en tout cas ce qu’il est ressorti de l’importante réunion qui s’est tenue la semaine dernière (jeudi soir si nos renseignements sont bons) où la sonnette d’alarme a été tirée. Là, il a fallu mettre tout sur la table, surtout les sommes qui étaient jusqu’alors réunies pour redresser les finances du TPR. Sur les 600 000 euros à combler, plusieurs partenaires auraient accepté de mettre au pot. La MATMUT notamment.

Le club "affaires" a été également sollicité. Il semblerait que les 50 entreprises qui en font partie aient répondu favorablement à la demande qui leur était faite de verser aujourd’hui leur cotisation de la saison 2009/2010 pour éponger le passif antérieur.

Au bout des comptes, il resterait à trouver une centaine de milliers d’euros, ce qui ne devrait pas poser de problèmes, selon certaines sources. Par contre ce qui inquiète certains dirigeants, c’est l’impossibilité pour le TPR de recruter. Il existe aussi un risque d’hémorragie chez les joueurs. Deux départs sont déjà regrettés, celui du prometteur 3e ligne Fourcade pour Albi et du seconde ligne Santoni.

Reste à attendre la décision de la LNR après l’appel du TPR. C’est l’affaire d’une dizaine de jours.

(Gérard Merriot)

[bleu]Mis en ligne lundi 15 juin 2009[/bleu]