Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Les producteurs fermiers ouvrent leurs portes à Tarbes

samedi 8 décembre 2012 par Rédaction

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Ce matin à 10h, les
premiers visiteurs sont arrivés au parc des expositions de Tarbes où se sont
installés pour deux jours les producteurs fermiers des Pyrénées.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Le salon a été Inauguré
par Jean-Louis Cazaubon, Président de la Chambre d’agriculture des
Hautes-Pyrénées et de Midi-Pyrénées et Bernard Artigue,
Président de la chambre d’Agriculture de Gironde et du réseau <b
style='mso-bidi-font-weight:normal'>« Bienvenue à la ferme » <a
href="http://www.bienvenue-a-la-ferme.com/hautes-pyrenees">http://www.bienvenue-a-la-ferme.com/hautes-pyrenees
. Si les 1350 producteurs fermiers du
département ne sont pas là, les jeunes y sont particulièrement bien
représentés. Preuve d’une dynamique incontestable de filières et micro-filières
en circuit court de qualité labellisé ou non qui constitue un véritable
renouveau de l’agriculture et un espoir pour l’avenir. normal'>« Ce premier salon est un début, l’an prochain on passera un cap
supplémentaire »
nous dit Jean-Louis Cazaubon. Ce qui signifie qu’à
peine ouvert, il y a déjà un projet de poursuite l’année prochaine.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Le Président de la
Chambre d’Agriculture note les emplois que ces filières créent<i
style='mso-bidi-font-style:normal'>. « 15 emplois pour la poule noire de
Gascogne qui démarre et 80 pour le noir de Bigorre » précise-t-il. Il
rappelle que la moyenne des exploitations des Pyrénées ne font que 30 ha et ne
peuvent pas concurrencer les grandes exploitations céréalières et autres. Le
circuit court, « c’est la
possibilité pour eux d’aller chercher de la valeur ajoutée. On ne recherche pas
la quantité mais la qualité »
dit-il.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Bernard Artigue
rappelle ce qu’est le réseau de Bienvenue à la Ferme : <i
style='mso-bidi-font-style:normal'>« la marque la plus importante en
circuit court ».

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Sur les stands, c’est
l’occasion de déguster de nombreux produits : fromages d’estive, huile
venant d’Espagne, saucissons et même du saucisson de brebis, pâtés, miel,
confitures, haricots, porcs, châtaignes des Baronnies, safran… et la
possibilité d’acheter poules, pintades, etc…

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Au-delà des
dégustations et des achats toujours possibles, c’est aussi la possibilité de discuter,
dialoguer, questionner les producteurs sur leurs fabrications, leur métier,
leur vie de paysans qui n’a plus rien à voir avec l’image d’Epinal que nous
rencontrons sur certains marchés de la part de revendeurs qui n’ont rien ou pas
grand-chose à voir avec de vrais producteurs.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Sur ce salon, c’est
l’authenticité, la vérité, la réalité de la production agricole de qualité qui
vous est présentée.

<span
style='font-size:12.0pt;mso-bidi-font-size:11.0pt;line-height:115%;font-family:
"Times New Roman","serif"'>Louis Dollo