Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Tarbes : stigmates de la tempête

mardi 27 janvier 2009

- Tarbes : stigmates de la tempête-
Comme partout ailleurs dans le grand Sud-Ouest, le vent a soufflé sur Tarbes en laissant quelques stigmates qui n’ont, fort heureusement pas atteint l’ampleur qu’ont connue nos voisins.

Hier après-midi, François-Xavier Brunet, premier adjoint au maire de Tarbes, a fait le point sur les dégâts et les moyens mis en œuvre à l’occasion de la journée de tempête du samedi 24 janvier. Le Premier adjoint a fait deux constats :

1/ Il n’y a eu aucun dommage corporel. « La coordination entre tous les services a permis d’éviter des situations dangereuses. Avant l’événement, dès vendredi, les services ont été mis en alerte à 18h. une cellule de crise a été mise en place en coordination avec les services de l’Etat. »

2/ « Nous avons mesuré la réactivité et l’efficacité de nos services. Comment passer de 2 à 3 personnes de permanence à 45 personnes en moins d’une heure ? » François-Xavier Brunet précise que l’objectif était « d’assurer la sécurité de nos concitoyens… Nous avons eu à faire face à plus de 50 interventions, chutes d’arbres, branches, palissades, véhicules endommagés, balcon, toitures,…. » Les fortes précipitations avant la tempête ont détrempées le sol facilitant ainsi le déracinement des arbres. « De 8 à 15h samedi, nous avons été fortement sollicités. » L’alerte a été levée à 19h.

Les principaux dégâts ont porté sur des arbres. Mais nous ne pouvons pas oublier cette famille qui a vu s’envoler le toit de sa maison et qui a due être relogée.

Ce n’est pas moins de 61 arbres qui ont été touchés.
8 arbres patrimoniaux au jardin Massey vont disparaître tel qu’un Pinus Laricio de 40m de hauteur ou la grosse branche d’un chêne Sessile de 25 m qui entraînera l’abattage complet de l’arbre.
Au Parc Bel Ait, ce sont 5 arbres qui ont souffert dont un gros Abies (sapin) de 20m qui doit être abattu. Sur la rocade Ouest, ce sont 5 peupliers de 20 m qui sont tombés et au Parc de l’Echez, 10 arbres plus modestes

Beaucoup de travail en perspective pour les services de la ville pour les jours prochains.

Pendant l’événement, des personnes nécessitant des soins particuliers telles que des personnes âgées ou des handicapés sans électricité ont été évacuées vers des lieux plus adaptés Tous ces appels étaient basculés sur le CODIS.

Nous pouvons noter une anecdote. Dans la nuit, 250 personnes des gens du voyage sont venus se réfugier aux urgences de l’hôpital qui ne pouvaient les accueillir pour les cas où des blessés arriveraient. En fait, de nuit, ces personnes ont pris peur. Elles ont été immédiatement logées au gymnase du Figarol qui est chauffé et doté de lits de camps et couvertures. A 8h du matin, au plus fort de la tempête, les 250 personnes sont reparties vers leurs caravanes.

Lundi soir, quelques familles ne disposaient toujours pas d’électricité notamment à Urac où dans une famille une personne est sur fauteuil et lit médicalisé. L’éclairage public fait également défaut entre l’hôtel des impôts et le boulevard Lacaussade. N’étant pas urgent, EDF traitera ce problème ultérieurement.
François-Xavier Brunet tient à remercier tous les agents municipaux qui sont intervenus « certains qui n’étaient pas d’astreinte se sont présentés spontanément à la mairie » a-t-il précisé. Le Maire a été très touché par la rapidité des interventions.
(Louis Dollo)

_ [bleu]Mis en ligne mardi 27 janvier 2009[/bleu]