Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
     
   
     

Estaing : la fête de la transhumance malgré la présence de l’ours

dimanche 31 mai 2009 par Rédaction

Hier, d’Arcizans-Dessus et Gaillagos, malgré la présence de l’ours, les troupeaux avec quelque 800 brebis se sont dirigés vers le lac d’Estaing en passant par Bun pour rejoindre les estives d’Ariousec et du Barbat. L’enneigement important du col d’Ilheou n’a pas permis à 400 autres brebis de rejoindre leur quartier d’été. Elles devront attendre pour les vacances.

La transhumance c’est aussi la fête des bergers accompagnés de randonneurs tout le long du parcours. Pas moins de 300 personnes se sont pressées sous la tente transformée en restaurant d’un jour avec pour animation les chanteurs montagnards de la vallée accompagnés de François Fortassin, sénateur et vice-président du Conseil général, qui a pris toute sa place dans la chorale.

En début d’après midi, démonstrations de tonte aux ciseaux par un jeune du Val d’Azun et de travail des chiens. Jean-Pierre Cazaux, un des organisateurs tout comme Pierre Gerbet, responsable du groupement pastoral, étaient fiers de pouvoir présenter des troupeaux issus pour la majorité d’entre eux d’élevages de jeunes éleveurs. La preuve d’un certain optimisme quant à l’avenir du pastoralisme de montagne. Mais aussi une volonté de conserver les traditions et la biodiversité ordinaire à travers des élevages de races en voie de disparition comme le troupeau de brebis lourdaises d’Erwan.

Après la bénédiction des troupeaux par le Père René Paulhe, les brebis étaient pressées de rejoindre la montagne. La montée à Ariousec s’est faite en 30 mn, aussi vite qu’en voiture par la piste pastorale. L’herbe bien grasse était au rendez-vous mais la neige, au niveau de la cabane du Barbat indique clairement les limites.

La redescente est prévue fin septembre, lorsque l’herbe pour le fourrage aura été coupée et stockée pour l’hiver dans la vallée. La montée en estive n’est pas seulement une tradition mais une nécessité pour une bonne gestion de l’espace et de la nourriture herbagère sur toute l’année.

(Louis Dollo)

GALERIE PHOTOS : CLIQUEZ


[bleu]Mis en ligne dimanche 31 mai 2009[/bleu]