Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

RN21 Tarbes-Lourdes : Martin Malvy avance ses propositions

jeudi 28 mai 2009 par Rédaction

Communiqué

« Pour débloquer la situation, et permettre comme je l’avais fait en négociant le dernier contrat de Plan – un nouveau rattrapage significatif de nos retards dans le domaine routier – j’ai proposé au Gouvernement il y a plusieurs mois une intervention forte de la région à condition qu’il la soulage d’une partie de la charge du Plan rail.

Le Préfet de région vient de me faire savoir que mon offre était acceptée », a annoncé mercredi 27 mai, Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées. « Comme je m’y étais engagé, en contrepartie d’une prise en charge par le Gouvernement de 100 M€ sur le Plan Rail, je proposerai donc très prochainement au Conseil régional une inscription budgétaire de 200 M€ sur le réseau routier national de Midi-Pyrénées.

Dans le contexte actuel, l’effort de la Région est d’autant plus considérable qu’il s’agit du réseau routier national dont le Gouvernement s’était engagé à supporter intégralement la charge après avoir transféré 19 000 km de routes aux Départements et les trains régionaux aux Régions.

Je me félicite de voir que mon initiative va permettre une nouvelle et sensible avancée de l’amélioration de notre réseau routier. Les priorités sont connues de tous : la RN 88 Albi-Rodez, la RN124 Toulouse-Auch, la déviation de Saint Béat, l’achèvement de la déviation d’Ax-les-Thermes, Tarbes-Lourdes, les rocades d’Albi et Toulouse, entre autres. D’autres itinéraires sont également concernés et devraient pouvoir être ajoutés si le Gouvernement l’accepte.

Plusieurs points majeurs restent néanmoins à régler :

• Les négociations avec les Conseils généraux et les Communautés d’Agglomération appelés eux aussi au financement par le Gouvernement qui, en inscrivant 340 M€ pour les années 2009-2014, en demande au total 240 aux collectivités locales
• La définition également en partenariat avec les présidents de Conseils généraux, les maires et présidents de Communautés sur leur acceptation et le montant de leur participation
• Et enfin la confirmation par le Gouvernement, par un avenant au Contrat de projets, de son intervention sur le Plan Rail qui doit être étalée sur les 4 ans de son exécution.

J’espère qu’il suffira de quelques semaines seulement pour boucler définitivement ce dossier et que les premières opérations – notamment celles qui avaient eu à souffrir des retards du précédent contrat de Plan – ainsi que les plus importantes pourront être engagées avant la fin de cette année et que le calendrier annoncé – 2009-2014 – sera respecté ».

[bleu]Mis en ligne jeudi 28 mai 2009[/bleu]