Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Ratification du pacte budgétaire européen fin août, une précipitation qui en dit long !

dimanche 12 août 2012 par Rédaction

Le Conseil constitutionnel a décidé jeudi qu’une révision de la constitution n’était pas nécessaire pour adopter le traité budgétaire européen. Il permet ainsi à François Hollande d’imposer la règle d’or de l’austérité sans même devoir convoquer l’Assemblée et le Sénat en congrès. En proposant fin août un projet de loi de ratification, François Hollande démontre son empressement à faire passer son mauvais coup en évitant au maximum le débat public. Il avait promis de renégocier ce traité, il n’en est rien, il se fait l’exécuteur de la politique mise en œuvre par Sarkozy et Merkel.

Cette politique d’austérité imposée aux travailleurs et aux peuples d’Europe n’a d’autre objectif que de permettre aux États de payer leur dette auprès des banques qu’ils ont subventionnées et qu’ils continuent de subventionner tout en leur empruntant ! Elle est au seul service de la finance et ruine l’économie. La Banque de France vient d’annoncer elle-même que la France entrait en récession. Les plans de licenciements se multiplient, le chômage augmente. Et puisque le gouvernement Hollande-Ayrault ne veut pas connaître l’avis de la population, il faudra que les travailleurs se donnent les moyens de se faire entendre par leurs luttes et mobilisations.

Nous proposons à tous et notamment aux forces du NON de gauche qui s’étaient mobilisées en 2005 contre le TCE, de se rencontrer vite pour préparer une grande initiative publique durant le vote pour dire NON au TSCG !

NPA65