Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Un sommet de l’Art au cœur de Séméac

vendredi 22 mai 2009 par Rédaction

Tous les Séméacais et visiteurs venus nombreux inaugurer le premier salon ARTICIM’ ont, après un moment de surprise muette d’admiration, manifesté un enthousiasme à la mesure de la qualité des œuvres présentées.

Sept artistes d’exception, invités par l’Amicale des Arts, vous proposent plus de cent œuvres allant d’une figuration intimiste à une expression puissante et spontanée. Dès la première salle, des « sentinelles » de marbre et de granit figées par un burin instinctif, se dressent avec noblesse autour d’une fontaine taillée directement dans la masse, caractéristique de tout le travail de Pierre Salan. Puis une collection privée de portraits intimistes de Lélie Abadie attire inéluctablement votre regard. Ses aquarelles faites de transparences et empreintes d’émotion nous font toucher au plus près le mystère et la profondeur des visages aimés. Thierry Citron, maître pastelliste issu de l’impressionnisme offre à notre curiosité des œuvres structurées à la frontière du réel, croquées sur le motif au pastel tendre, d’une grande luminosité.

Deuxième sculpteur à nous accueillir dans cette salle, Ousmane Dermé, issu de la plus grande famille de bronziers burkinabés, interprète l’Homme dans la pureté du geste, l’harmonie des formes et la fraternité. Dans la deuxième salle, Jean Claude Maurel, plasticien reconnu maître de la libre expression nous surprend par son cheminement aux frontières de l’abstraction et la vision engagée de ses thèmes artistiques. La troisième salle ouvre ses portes sur les marbres puissants et sensibles de Michel Lamoureux qui ne laisseront pas les romantiques indifférents. Objet d’abondants commentaires admiratifs, une magistrale fourmi de marbre noir, trône malicieusement dans cette dernière salle où l’ultime invité Michel Costiou, peintre de l’instantanéité trace avec puissance les expressions de la danse, du théâtre, de la musique et du spectacle en générale. Il excelle également dans la traduction expressionniste de portraits et de scènes d’Afrique et du Moyen Orient.

Ne manquez pas une telle exposition ! Elle vous est proposée jusqu’au 30 mai tous les jours, de 14 h à 18h30, à la mairie de Séméac.

Mis en ligne vendredi 22 mai 2009