Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Carnet noir : Aline Boucay-Souflet

jeudi 26 juillet 2012 par Rédaction

C’est avec stupeur que nous avons appris le week-end dernier le décès d’Aline Boucay-Souflet, chargée de communication aux services du cabinet du préfet des Hautes-Pyrénées. Frappée par la maladie il y a deux ans alors qu’elle se trouvait en vacances avec sa famille, Aline avait combattu courageusement pendant de longs mois avant de reprendre ses fonctions au début de cette année. Et puis subitement, la semaine dernière, une nouvelle hospitalisation était nécessaire pour subir une intervention chirurgicale. Hélas, elle y laissa la vie, plongeant sa famille, ses proches et ses nombreux amis dans le désarroi.

Aline Boucay-Souflet était âgée de 58 ans. Originaire de Lourdes, elle avait suivi ses études au cours Peyramale. A l’adolescence, elle était passionnée par le théâtre, se produisant quelque temps avec la troupe amateur de « Théâtre 65 ». Elle rejoignit ensuite l’équipe locale de la Croix-Rouge dont sa maman est d’ailleurs la vice-présidente depuis une cinquantaine d’années. Elle y était particulièrement dévouée et active. Elle débuta ensuite sa carrière professionnelle en 1982 en qualité d’hôtesse d’accueil, à la préfecture des Hautes-Pyrénées. Le 1er septembre 1992, elle fut rattachée à la direction générale de l’administration et des collectivités locales (bureau de l’état-civil). Après un passage au secrétariat général, elle revint le 27 janvier 1998 à la direction générale de l’administration et des collectivités locales (bureau de la circulation). Et c’est le 2 janvier 2003, qu’elle devint chargée de communication aux services du cabinet de la préfecture des Hautes-Pyrénées. Elle prit rapidement son rôle à cœur. Toujours souriante, soucieuse d’améliorer les relations avec la presse en général, elle a véritablement marqué de son empreinte cette délicate mission où la discrétion est aussi de mise. Elle avait le sens de l’organisation. Qu’elle a mis notamment en pratique lors des déplacements ministériels et surtout lors de la venue à Lourdes du Pape Jean-Paul II en 2004 et de son successeur Benoît XVI en 2008. « Deux moments forts de sa carrière » se plaisait-elle à rappeler. Les journalistes se souviennent de son professionnalisme en ces deux circonstances.

Ses obsèques seront célébrées ce vendredi 27 juillet, à 10h30, en l’église du Sacré-Cœur de Lourdes.

Nous présentons à son époux, à ses deux enfants, à sa chère maman, et à toute sa famille nos très vives et sincères condoléances.

G.M.