Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

MIRACLE PALOIS AU HAMEAU

samedi 18 février 2012 par Rédaction

Pau-Tarbes : 28-27 (9-17)

Pour Pau : 1 essai Nawerecagi (80), 1 transformation et 7 pénalités de Manca (7, 12, 40, 46, 55, 58, 78)

Pour Tarbes : 3 essais Bernad (26), Bakaniceva (36), Worthington (72) 3 transformations et 2 pénalité (14, 51) de Fortassin.

Pau  : Manca ; Fekitoa (Prat 77e), Bonnet, Fumat (Drouart 50e), Hiriart (Naveracagi 72e) ; (o) Bouillot, (m) Marques ; Barrère, Solofuti, Filo(Thuéry 70e) ; Valdes (Gower 72e), Charlon ; Saayman (Choirat 72e), Bordoy (Dutoit 61e),Jacquot .

Tarbes : Terblanche ; Bakaniceva, Goneva, Th. Lofthus (Worthington 61e), Siale(Domec 77e) ; (o) Fortassin, (m), Viazzo ; W. Lofthus (Monto 77e), Ricaud (c), Bernad ; Domolaïlaï, Sirbé (Lasserre 61e ; Garcia, Anglade (Dupuy 77e), Hurou (Maumus 57e).

Encore une fois le derby entre Pau et Tarbes s’est joué au point près 28-27 mais les Bigourdans qui ont fait tout le jeu et qui ont marqué trois superbes essais ne méritaient pas de perdre à la dernière minute sur un essai transformé du bord de la touche par Manca. L’artilleur béarnais a réussi un 100% aux tirs, avec un 7/7 dans les pénalités. Le buteur tarbais a connu un échec mais il n’a eu que 3 pénalités à tenter. Ce qui semble peu au vu de la domination du TPR en première période et de sa mainmise sur le ballon. Par contre, Fortassin a réussi un 100% sur les transformations dont deux bottées en coin. Les Bigourdans ont fait l’essentiel du jeu mais la victoire est revenue aux Palois qui ont abusé du jeu au pied et qui ont profité des fautes tarbaises notamment sous les chandelles.

C’est Pau qui a ouvert le score et qui a mené 6-0 grâce à 2 pénalités de Manca en début de rencontre. Ensuite les Tarbais ont mis la main sur le ballon pendant une demi-heure et fait tout le jeu. Ils ont d’abord réduit le score par Fortassin (6-3) sur pénalité récompensant un bon mouvement bigourdan, puis Bernad et Bakaniceva ont été à l’essai suite à plusieurs enchaînements de jeu alternant la percussion des avants et les courses des trois-quarts (6-17). Les Palois ont réduit l’écart sur leur 3ème incursion dans le camp tarbais, car euphoriques les Bigourdans au lieu de se dégager ont relancé et commis un en-avant. Un hors-jeu a permis après la sirène à Manca de réussir sa 3ème pénalité (9-17). 3 points concédés bêtement qui allaient compter lourd.

Avec l’appui du vent en seconde période, les Palois occupent le camp tarbais et Manca enquille les pénalités (12-17, 12-20, 15-20, 18-20). Tarbes croit tenir la victoire et le bonus offensif avec un superbe essai de Worthington transformé par Fortassin (18-27). Mais Pau ne baisse pas les bras et réduit la marque sur une pénalité à 2’ de la fin (21-27). Les Tarbais allaient tout perdre juste avant la sirène sur l’ultime et peut-être unique attaque paloise de la soirée avec un essai qui les privait du bonus offensif, sur erreur défensive. Mais pire, Manca, au nom pas du tout prédestiné, ne trembla pas et réussit la transformation du bord de la touche.

Jean-Jacques Lasserre

La réaction de Philippe Bérot, entraîneur du TPR, au téléphone de Jean-Jacques Lasserre :