Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Les derniers voeux de Louis Ducamp ?

vendredi 10 février 2012 par Rédaction

« C’est aujourd’hui la 7ème fois et sans doute la dernière avant ma retraite professionnelle à la fin de cette présente année  »… C’est par ces mots que Louis Ducamp, Directeur départemental des finances publiques, a débuté son discours de présentation des vœux il y a quelques jours de cela. C’est peut-être pour cette raison qu’il s’est livré à un véritable état des lieux de la France, « dans un climat qui est le nôtre en ce début d’année dans notre nation et notre Europe aujourd’hui… » Et de préciser : « J’ai décidé de ne pas faire le bilan pour ce qui me concerne…. Mais de prendre le recul nécessaire pour observer et commenter dans la durée et pas dans l’immédiateté les temps que nous vivons…  »

Puis, il passe en revue la crise qui se déroule depuis 2008 et notamment « depuis le début de janvier dans un climat de catastrophisme et de morosité qui s’auto-entretient, parfois avec raison, mais parfois vire en se répétant à une exagération qui perd le sens du commun…  ». Pour lui, surmonter la crise et ses difficultés « est affaire de volonté humaine et de confiance ». Et il s’interroge : « Ne vit-on pas une crise des comportements humains… notamment des décideurs » ? « Il faut au contraire se reprendre », dit-il.

Et là débute un véritable cours d’histoire en remontant à la fin de la Grèce »et la montée de Rome », puis « la fin de l’Empire Romain attaqué et vaincu par les barbares ». Et il poursuit avec « la lutte entre les pouvoirs séculiers et les pouvoirs religieux…. La renaissance et des conquêtes des nouveaux mondes…. Des Lumières et de la Révolution… La crise de 1929…. L’équilibre de la terreur par la dissuasion atomique…. Avant que ne s’effondre les murs de Berlin…. Et avant que ne se révèle, après les guerres du golfe et le conflit toujours inachevé entre Palestiniens et Israéliens…. Et alors que se révèlent trop d’oppositions et de rivalités au sein d’une Union Européenne… » Et ceci « dans un univers qui vit depuis assez peu sa mondialisation  », il cite trois exemples : la communication, l’économie et la finance.

Après nous avoir présenté ce « tableau que nous vivons et à partir duquel s’ouvrent toutes les possibilités : les pires comme les meilleures ».

Avec un peu de malice, il nous présente « nos 3A » : A comme Accueil et non le repli…. A comme Action « volontaire, patiente, obstinée…. » A comme Appui ou Accompagnement avec ses services, ses partenaires.
Il conclut en citant le général de Gaulle : « la seule querelle qui vaille est celle de l’homme »… « Et l’homme et la femme, en Bigorre, ce sont eux qui vivent et font vivre les Pyrénées, les coteaux, le Piémont, Tarbes, Lourdes, Bagnères, Lannemezan, Vic, Argelès, Capvern…. »

Il termine en proposant à François Giustiniani, Conservateur en chef du patrimoine et Directeur des Archives départementales de présenter l’exposition actuelle dans les locaux de la Direction Départementale composée d’une collection d’affiches touristiques du XIXème et XXème siècle : « Pyrénées à l’affiche  ».

Cette exposition est ouverte au public.

Louis Dollo