Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Conseil général : soirée des voeux au personnel

samedi 7 janvier 2012 par Rédaction

En 1992, François Fortassin alors nouveau président du Conseil général des Hautes-Pyrénées, avait instauré une cérémonie de vœux à l’intention du personnel du Conseil général et des organismes qui y sont rattachés. Depuis, la tradition a été respectée. Par Josette Durrieu d’abord puis Michel Pélieu aujourd’hui. Hier soir, c’était donc la 19e fois que les élus de l’assemblée départementale offraient une soirée à l’ensemble des 1700 agents de l’hôtel du département. Tous n’étaient pas venus au hall n°4 du parc des expositions de Tarbes, lieu de ce rendez vous. Joliment décoré et fleuri pour la circonstance. Un « cadeau » en forme de mutualisation de la mairie de Tarbes qui avait tenu en ce même endroit la cérémonie de vœux du maire Gérard Trémège aux Tarbais.

Après l’apéritif, vint l’heure des discours. D’abord celui de Chantal Bayet, la Directrice Générale des Services, en fonction depuis le mois d’août dernier, et pour laquelle c’était une première. Elle s’exprima donc au nom du personnel, utilisant la métaphore rugbystique pour mobiliser les agents, concluant son intervention : « Monsieur le Président, nous sommes à votre service pour gagner le match  »

IMG/mp3/Intervention_Chantal_Bayet.mp3

Michel Pélieu prit le relais, après avoir remarqué que la Directrice général avait bien assimilé en peu de temps les valeurs qui se rattachent au rugby.

"Mes chers collaborateurs,

Je voudrais tout d’abord vous dire, au nom de l’ensemble de mes collègues élus, tout le plaisir qui est le nôtre de vous accueillir ce soir, si nombreux, pour la traditionnelle soirée des voeux du Conseil Général. C’est un moment de convivialité et de partage auquel il nous est difficile de renoncer, y compris dans un contexte de morosité.

Vous le savez, la situation actuelle est difficile et le département des Hautes-Pyrénées n’échappe pas à l’austérité. La réforme de la fiscalité locale, l’ampleur de la crise financière, le ralentissement du crédit, l’impact financier des politiques publiques engagées par le Conseil Général font craindre un ralentissement des investissements utiles au développement des territoires et des populations.

Faire le constat que les choses vont mal n’est pas à mes yeux une fin en soi, mais une étape nécessaire pour tenter de les améliorer et vaincre le pessimisme ambiant.

Dans ces situations, un peu de bon sens et un peu d’optimisme sont indispensables.

Quelles que soient les difficultés, les faiblesses et les menaces, l’avenir reste à construire.

Les crises portent en elles aussi l’espoir :

- l’espoir du changement

- l’espoir d’une nouvelle ambition.

- l’espoir d’une nouvelle organisation,

auxquels chacun de vous, chacun de nous, devra participer. Il nous appartiendra parfois de réinventer nos métiers.

Il nous incombera souvent d’être imaginatifs et créatifs.

Il nous faudra toujours garder l’envie et le désir de construire un avenir meilleur pour les Haut-Pyrénéens.

C’est vrai que nous devrons gravir une montagne, certainement par la face la plus difficile, mais tels des compagnons de cordée, c’est ensemble que nous allons y arriver.

Les situations de crise font partie de la vie. Elles réclament toujours les mêmes vertus : l’union, le courage et l’effort. C’est armés de ces forces que nous saurons les dépasser.

Je voudrais vous encourager plus que jamais :

- à vous unir,

- à vous rassembler,

- à échanger.

Vous encourager à tisser les liens avec ceux qui vous entourent, vos collègues de travail mais aussi les hommes et les femmes de ce département que nous devons accompagner, au quotidien, pour améliorer la qualité de vie et préparer l’avenir.

Il nous faut contribuer à développer, au-delà de nos actions concrètes, le lien social et le plaisir des relations sincères. Ceci est essentiel, car nous n’existons tous que dans la relation avec les autres.

Chers collaborateurs, je vous adresse tous mes voeux de bonheur pour cette nouvelle année.

Que 2012 vous soit aussi heureuse que la vie le permet, que l’espoir et la volonté inspirent notre action et que vous vous sentiez solidaires de ceux qui vous entourent.

Bonne année à tous !"

Le discours de Michel Pélieu en audio  :

IMG/mp3/Intervention_Michel_Pelieu.mp3

Il ne restait plus qu’à revenir à l’apéritif assorti de gâteries préparées par le Jardin des Saveurs puis à se diriger vers un copieux et savoureux buffet. Il était alors temps de digérer. Et pour cela, rien de tel que de se défouler sur la piste de danse.

(G.M.)