Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
 
 
 

Rugby Pro D2 : Tarbes malgré tout

samedi 29 octobre 2011 par Rédaction

Tarbes-Aix : 22-20 (mi-temps 6-14)

Pour Tarbes : 1 essai Bakaniceva (65ème), 1 transformation Viazzo, 5 buts de pénalité Fortassin (15ème, 32ème), Viazzo (47ème), 54ème, 73ème) 1 Carton rouge Hurou (39ème).

Pour Aix : 1 essai Santoni (4ème), 1 drop Bourlon (35ème), 4 pénalités Bourlon (10ème, 28ème), Solana (50ème), Lancelle (70ème). 1 Carton jaune Longepee (32ème), 1 carton rouge Bisciglia (39ème).

Tarbes : Etcheverria (cap) ; Bakaniceva, Siale, Loftus, Dabrin ; (o) Fortassin, (m) Viazzo ; Lasserre, Ricaud, Bernad ; Domolaïlaï, Hamilton ; Zanon, Anglade, Hurou.

Entraîneurs : Philippe Bérot et Rzvan Mavrodin.

Remplaçants : Maumus, Magravelidze, Sirbe, Antony, Domec, Terblanche, Worthington, Garcia.

Pays d’Aix Rugby Club (PARC) : : Solana - Gautherie, De Beer, Christophers, Human - (o) Bourlon, (m) Rochette - Beun, Longépée, Ollivier (cap) - Ursache, Santoni - Kouider, Bisciglia, Bastères.

Remplaçants : Ripol, Felsina, Charlier, Sourice, Besson, Lancelle, Coll, Lazar.

Entraîneurs : Olivier Nier et Serge Laïrle


Tarbes, malgré tout, c’est à dire la qualité et la rugosité, pour ne pas dire plus, du pack provençal et surtout un arbitrage partial, a réussi à décrocher une précieuse victoire. Une victoire chanceuse, mais méritée au vu de l’engagement des Tarbais et des tricheries aixoises, parce que le drop de Lancelle a heurté le poteau à 2’ de la fin.

Les Bigourdans fébriles ont manqué leur entame de match en ratant leurs premiers ballons et se sont mis sous la pression en encaissant dès la 4ème minute un essai par l’ex-Tarbais Maxime Santoni (0-5). Un essai superbe dans sa réalisation, à partir d’une touche située à 60 m de l’en-but bigourdan. Un bon maul qui fixe la défense, un jeu en percussion dans l’axe qui rebondit sur l’aile avant de retrouver les avants à l’intérieur ! Les Provençaux font main basse sur tous les ballons, car la mêlée locale se fait sanctionner et les Tarbais n’arrivent pas à enchaîner leurs mouvements balle en main. Aix creuse l’écart sur un hors jeu (0-8) et profite de cet avantage pour monter des chandelles et durcir le jeu.

Suite à un coup de pied de Gautherie dans la tête de Jérémy Hurou lors d’un ruck, non signalé par le juge de touche et non vu par l’arbitre, malgré un hurlement de douleur, une double bagarre générale éclate. Un geste et une bagarre qui semble réveiller des Tarbais qui mettent plus d’envie et de hargne dans les zones d’affrontement. Fortassin réduit le score 3-8 mais manque une pénalité 3’ plus tard et Bourlon après avoir trouvé le poteau des 30 m, creuse l’écart des 15m (3-11). Sans se décourager, le TPR repart à l’assaut, Etcheverria est plaqué en l’air à la réception d’une chandelle et Longepee écope d’un carton jaune. Fortassin réduit de nouveau l’écart (6-11) mais aussitôt Bourlon claque le drop (6-14). Le pack tarbais met à mal son rival et bénéficie d’une pénalité juste avant la pause mais un règlement de comptes entre Hurou et Bisciglia vaut aux deux protagonistes un carton rouge. Fortassin manque la pénalité lointaine juste avant de rejoindre les vestiaires.

Le trio arbitral est sorti sous la bronca du public qui n’arrive pas à comprendre certaines décisions sur les mêlées, les rucks et qui a en travers de la gorge un en-avant imaginaire entre Fortassin et Siale sur une relance qui aurait pu être dangereuse. Dès la reprise, les Tarbais relancent de leurs 22, Dabrin déborde mais l’action échoue dans les 22. Le TPR monopolise la balle et campe dans les 22 aixois. A grands coups de butoir du pack, les Tarbais s’approchent de la ligne promise mais sur le renversement de jeu gagnant Hamilton fait un en-avant à 5 m de la ligne. Toutefois Viazzo passe une pénalité en coin (9-14) qui valide la domination tarbaise. La mêlée tarbaise enfonce sa rivale mais c’est elle qui se fait pénaliser et Solana des 51 m passe le but (9-17). Viazzo concrétise une nouvelle fois les enchaînements de ses avants (12-17). L’incompréhension du public est à son comble quand Bakaniceva se fait retenir sans ballon au moment d’aplatir. L’essai de pénalisation semble justifié, comme le montreront plus tard les images de FR3, mais en Pro D2 l’arbitrage vidéo n’existe pas et l’arbitre d’en-but ferme les yeux.

Heureusement 5’ plus tard, l’ailier fidjien sera à la conclusion d’un beau mouvement et d’une percée d’Anglade. Pour la première fois de la rencontre le TPR, grâce à la transformation de Viazzo, passe devant (19-17). Pour peu de temps car Lancelle redonne l’avantage aux visiteurs (19-20). Les Tarbais déchaînés vont chercher la pénalité de la victoire (22-20). Les 7 dernière minutes seront crispantes mais les Bigourdans solidaires ne lâcheront rien et le poteau repoussera le drop final de Lancelle.

Jean-Jacques Lasserre