Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    

Tarbes s’impose à Béziers

dimanche 23 octobre 2011 par Rédaction

Béziers-Tarbes : 10-15 (3-9)

Pour Béziers : 1 essai Lagardère (71ème), transformé par Malié et 1 pénalité Lagardère (35).

Pour Tarbes : 5 pénalités de Fortassin (5, 26, 38, 46, 58). 1 carton jaune Bernad (34)

Les Tarbais qui bénéficient d’un vent violent et tourbillonnant monopolisent le ballon en début de match et enchaînent le jeu. C’est donc logiquement que Fortassin ouvre le score dès la 4ème minute (0-3). La mêlée tarbaise se fait pénaliser mais Lagardère manque le but des 30 m en biais. Les deux équipes n’hésitent pas à envoyer du jeu mais se montrent brouillonnes. La défense tarbaise ne s’en laisse pas compter et Ricaud et Domolaïlaï pilonnent le centre du terrain en vain. Peu à peu la mêlée tarbaise prend le dessus et des 25 m de face Fortassin double la mise (0-6).

Les Tarbais maîtrisent la rencontre mais Bernad écope d’un carton jaune (34ème) pour avoir joué le ballon au sol dans un ruck. Des 40 m, Lagardère réduit le score (3-6). Mais 3’ plus tard c’est Béziers qui se fait prendre en faute et Fortassin passe la pénalité avec un poteau rentrant (3-9). Lagardère manque la cible juste avant la mi-temps.

Malgré le vent et l’infériorité numérique le TPR continue à monopoliser le ballon et à produire du jeu et c’est logiquement que Fortassin augmente la marque 5’ après la reprise (3-12). Les deux équipes jouent tous leurs ballons et multiplient les en-avants rendant la partie brouillonne. Finalement c’est Fortassin qui passe un nouveau but de pénalité à la 56ème minute (3-15). Béziers joue alors son va-tout mais la défense tarbaise veille au grain et se montre intraitable. La mêlée bigourdane domine toujours mais sans obtenir de pénalité. La rentrée du Tongien Vahafolau, qui jouait en Top 14 au BO, gavalnise les Biterrois. Les charges du Tongien font mal et les Tarbais sont pris à la faute mais l’arbitre laisse l’avantage. Durant plusieurs minutes et de multiples temps de jeu la défense tarbaise résiste mais M. Hourquet revient à la pénalité initiale. Elle est jouée rapidement à la main en vain mais l’arbitre la fait rejouer et c’est fois Béziers la rejoue rapidement et Lagardère marque et Malié transforme. Les Héraultais sont revenus à 5 points (10-15) à 10’ de la fin et ils sont déchaînés. Mais la défense tarbaise fait une nouvelle fois de la résistance et pousse son adversaire à la faute à 1’ de la fin du match. Le pack tarbais ne flanchera pas sur la dernière mêlée dans ses 22 m et remporte sa première victoire de la saison à l’extérieur face à un adversaire qui jouait le couteau sous la gorge.

Jean-Jacques Lasserre

Philippe Bérot analyse cette première victoire à l’extérieur : "Je crois qu’on n’était pas trop mal sur les bases. En conquête ,ça a été assez correct. En 2ème mi-temps, on a assis la domination en mêlée qu’on avait commencé en première période avant le carton jaune de Bernad. On n’était pas mal en mêlée et nos changements se sont avérés payants. Parallèlement on a été bien en place défensivement surtout quand les Biterrois ont porté le ballon sur la fin. On a cédé sur un essai où il y a eu beaucoup de temps de jeu et l’arbitre a laissé l’avantage malgré tout, ce qui ne me paraît pas évident après tous ces temps de jeu. A part cet essai, on a été bien en place avec une bonne conquête, une bonne défense et un bon buteur. Cela a suffi pour gagner chez eux, dans un contexte assez hostile, avec beaucoup de pression sur chaque équipe."

J-J Lasserre : C’est un match que vous remportez en vous procurant le moins d’occasion d’essais de toute la saison.

Ph.B. : "C’est vrai (rires...), on se procure zéro occasion d’essai mais on gagne. Les Biterrois ont fait pas mal de fautes et on en a profité, pour une fois que ça nous sourit. D’habitude c’est plutôt l’inverse. Là, c’est sûr qu’on ne s’est pas créé trop d’occasions d’essais mais on était bien en place sur les bases et contre Béziers, ça a suffi. Le point positif, c’est de ramener les 4 points de la victoire qui vont nous donner une bouffée d’oxygène au niveau du capital points au classement et ça efface notre défaite à domicile contre Carcassonne."

J-L. L. : Les autres points positifs ne sont-ils pas la mêlée retrouvée après les difficultés à Dax et surtout une touche qui était en souffrance depuis le début de la saison et qui a récupéré deux ou trois ballons importants ?

Ph. B. : "Oui c’est vrai sur deux pénaltouches biterroises, on a récupéré deux ballons très importants dans nos 22 mètres. On travaille pour et aujourd’hui, ça nous sourit. Mais quand on est bien sur les bases on prend une grosse option pour gagner et ça a été le cas."

Recueilli par Jean-Jacques Lasserre