Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

1er RHP : être secouriste en Afghanistan

mardi 27 septembre 2011 par Rédaction

Il est 9 h, rencontre avec le BCH L. à l’infirmerie de la base avancée de Nejrab, province de Kapisa en Afghanistan. A peine le temps d’échanger avec le secouriste du 1er Régiment de hussards parachutistes que nous sommes plongés dans le cœur de son métier. Un consultant afghan se présente pour recevoir des soins. Le BCH L. le prend en charge, nettoie sa plaie tout en discutant avec lui. S’occuper des patients tant Français qu’Afghans, tel est le quotidien du hussard parachutiste depuis son arrivée en Afghanistan il y a 5 mois.

Et pourtant, le militaire tarbais est aussi engagé sur le terrain aux cotés des combattants afin d’être, en première ligne, en mesure de secourir un éventuel blessé. Intégré à une section d’infanterie pour la plupart du temps, il aime à dire « qu’il est plus combattant que personnel du service de santé », c’est ainsi qu’il vit la spécificité de son métier : être un soldat – secouriste. Equipé de son sac médical qui peut peser jusqu’à 30 kg, le BCH L. passe 50% de son temps en mission en dehors du camp.

Comme le souligne le BCH. L « je n’ai pas eu l’occasion d’intervenir en urgence lors d’une opération et heureusement » même si à peine sa phrase terminée la sonnerie retentit : un blessé afghan par balle arrive !

Le véhicule de l’avant blindé démarre pour aller le récupérer. Le BCH L. enfile ses gants et prépare son matériel afin, aux cotés du médecin, de stabiliser le blessé avant qu’il soit évacué vers l’hôpital militaire de Kaboul. A 33 ans, le BCH L. porte pour la deuxième fois les couleurs du 1er RHP en Afghanistan au service de ceux qui en ont besoin.

L.L.