Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Les CM2 de Théophile Gautier ont lancé un ballon stratosphérique

jeudi 23 juin 2011 par Rédaction

Lundi a eu lieu au jardin Massey le lancement d’un ballon stratosphérique, concrétisation d’un travail conduit toute l’année par 49 élèves de CM 2 de l’école Théophile Gautier de Tarbes, en partenariat avec le CNES et l’association Planète Sciences.

Le Jardin Massey s’est transformé pour quelques heures en une aire de lancement de ballon stratosphérique : ce n’était pas certes Kourou ou Cap Canaveral, mais l’ambiance et l’attente étaient aussi fortes chez les élèves de l’école venus tous assister à cet évènement sous un soleil de plomb et un ciel uniformément bleu particulièrement propice à l’observation de la montée du ballon.

En présence de Patrick Demougeot, Inspecteur d’Académie, de Gilles Craspay, adjoint au maire chargé de l’éducation, des représentants des Inspecteurs de l’Education Nationale de Tarbes et de Vic-Val d’Adour, de la directrice et des enseignants de l’école Théophile Gautier, les 49 élèves de CM2 ont vu avec émotion décoller la nacelle qu’ils avaient construite toute au long de l’année scolaire, soutenus et encouragés par leurs camarades et leurs parents, tous admiratifs devant l’évènement.

Ce projet a été conduit par les professeurs des écoles Fabrice Schaeffer et Christophe Vivier, aidés de Sylvain Rondi, animateur en sciences. Il a pu se réaliser grâce à un partenariat avec le CNES qui a fourni le matériel et à l’association Planètes Sciences qui a apporté son aide technique tant pour la fabrication que pour le lancement.

Les élèves ont conçu les expériences et procédé entièrement au montage technique et à l’installation des appareils de mesure afin que le ballon puisse recueillir des informations scientifiques sur la pression, la température et la composition de l’air.

Pour cette journée qui marquait l’aboutissement de leur travail, les élèves de CM2 ont pu remarquer les contraintes et les précautions nécessaires pour une telle opération puisqu’il a fallu l’autorisation de la Direction de l’Aviation Civile (car le ballon peut s’élever à 30 000 mètres d’altitude) et le concours des deux aéro techniciens Jean-Charles Saura et Philippe Martorre.

Photos Josiane Perez