Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Le FCL sait ce qu’il veut

vendredi 20 février 2009

Le FCL sait ce qu’il veut - Quand le 16 novembre sur le coup de 16h45, le coup de pied de l’ouvreur d’Hagetmau, Dabadie, venait s’écraser sur le poteau et laissait la victoire aux Lourdais (18-17), personne dans les tribunes n’aurait oser penser que le match retour en terre landaise offrirait une chance aux "rouge et bleu" d’accrocher une place en trophée Jean Prat. Seuls commentaires : "on a eu chaud", "on va encore souffrir cette saison", "on va se retrouver en fédérale 2". Plutôt tendance catastrophisme.
Nous sommes le 20 Février et beaucoup de ballons ont rebondi sur les pelouses depuis ce gris dimanche de Novembre. Surtout les Lourdais ont trouvé leur voie sur le terrain et se sont mis à pratiquer le rugby pour lequel ils sont taillés. L’effectif s’est stabilisé et enrichi. Arrivées de Larson et Fiaschi en tronche, rétablissement d’Allaouis et Vimbelle, retour de Christophe Ducasse. Sans oublier la montée en puissance et en forme de garçons comme Caussade, Gélédan, Véronèse.

Quelque noms qui ne doivent pas faire de perdre de vue que c’est un collectif qui a pris forme. Les renversements contre Oloron, Périgueux ont prouvé que ce groupe avait de la moëlle. Et aussi une belle condition physique comme en attestent les fins de match face à Marmande/Casteljaloux et Tyrosse. Aujourd’hui les troupes de Jean-Paul Trille et Fabrice Grec ont tous les atouts pour s’octroyer une qualification pour le trophée Jean Prat. La confiance engrangée face aux "gros" de la poule ne doit pas faire oublier que le voyage dans le sud des Landes se transformera en une joyeuse partie de campagne. S’ils sont derniers de la poule, les gens d’Hagetmau n’ont jamais rien cédé sur leur pelouse. Cahors et Périgueux ont dû se contenter du match nul et jamais aucune équipe n’y a réalisé un vrai carton. Grosse inconnue cependant, dans quel état d’esprit se trouvent les joueurs alors que la Fédérale 2 leur semble promise. Une victoire leur donnerait une lueur d’espoir, mais juste une petite lueur. A coup sûr ils voudront clôturer en beauté cette première phase et prouver qu’ils ne sont pas si loin des autres.

C’est donc un match de tous les dangers pour les Lourdais. Tout peut arriver, un large succès comme un revers cinglant. Les trois semaines de préparation ont été suivies avec beaucoup d"enthousiasme par l’ensemble des joueurs. Le petit stage à Lestelle chez Coustet, le week-end dernier, n’a fait que consolider les liens qui unissent le groupe. Déjà dans les vestiaires après la victoire sur Tyrosse, le nom d’Hagetmau revenait comme un leitmotiv. Inutile de faire de grands discours, la motivation est là. Pas de soucis pour l’effectif, tout le monde est sur le pont, hormis Pettigiani, pas encore remis de sa blessure au bras.
Soyons tenté de parapharser le slogan à la mode de l’autre côté de l’Atlantique : "Yes, you can".
Le groupe : Iribarne, Irigoyen, Da Costa, Hill, Larson, Fiaschi, B.Brua, Igau, Vimbelle, Cabanne, Véronèse, Gélédan, Allouis, Lopez, Paulès, Darbo, Pouey, Latapie, Ducasse, Schneider, Soucaze, D.Brua, Caussade. (Jacques Terrée)