Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 

Le TPR n’a jamais tremblé

samedi 17 janvier 2009

- Le TPR n’a jamais tremblé

A Tarbes : Tarbes bat Narbonne 27-8 (MT : 12-3)
Arbitre : M. Piraveau assisté de Mrs Chastrusse et Gorbenko

Pour Tarbes : 2 E Siale (53e) Dabrin (58e) 1 T Apanui (52e), 5 P Apanui (4e, 15e, 18e, 39e, 67e)

Pour Narbonne : 1 E collectif (62e), 1 P Arniaud (28e)
Carton jaune : Algisi (65e) antijeu

TPR : Teague (Bourgeois 74e), Dabrin, Siale (T. Loftus 66e), Duhen, Worthington ; (o) Apanui (cap), (m)Lacrampe (Labarthe 70e) ; Bernad, W.Loftus, André (Fourcade 74e) : Coetzer (Lasserre 60e), Santoni ; Toetu (Jambaque 72e), Mavrodin (Dupuy 65e), Magrakvelidze (Hurou 60e).

RCNM : Chevtchenko ; Griffoul, Arniaud, Grammatico, Martial ; (o) Janisson (Ruiz 56e), (m) Buada (Seron 68e) ; Beaux,Taussac, Salavea ; Bourdin (Coste 56e, Hooper 62e),Voves ; Kutarashvili ; Algisi (Esteriola 74e), Ramey (Martinez 50e).

Même si elle fut assez longue à se dessiner, la victoire tarbaise ne souffre aucune contestation et apporte un certain confort au niveau du classement. Pendant 40 minutes, on assista cependant à un jeu bien pauvre, les Tarbais voulant produire du jeu, mais un peu dans l’à peu-près, sans aucun lien dans la continuité du jeu. Trop de fautes de main, de passes dans le vide empêchèrent que le score ne prenne de l’ampleur. Heureusement le capitaine Apanui avait retrouvé sa réussite au pied et c’est lui qui pouvait concrétiser la supériorité des siens avec quatre pénalités réussies. La défense narbonnaise faisait bonne garde et seulement par deux fois, Dabrin repris à un mètre de la ligne, puis Lacrampe sur une percée en plein cœur du dispositif adverse, on la sentit près de la rupture. La conquête bigourdane faisait le nécessaire pour alimenter ses lignes arrière, mais il fallait attendre le deuxième période pour que tout bascule.

On jouait depuis 10 minutes en seconde mi-temps avec toujours le même schéma de jeu et des défenses intraitables, quand Maurice Trélut se trouva plongé dans le noir. Instinction des feux et retour aux vestiaires pour les 30 acteurs. Les Tarbais y trouvèrent-ils la lumière ? Toujours est-il qu’à la reprise, ils se lancèrent à l’assaut de la ligne adverse, chargeant sabre au clair pour désarçonner les Languedociens. Après un bon travail des avants, Chris Siale s’infiltrait entre deux joueurs, résistait au placage et il pouvait s’en aller derrière la ligne. Une belle récompense pour le trois-quart centre toujours prêt à prendre des initiatives. On se retrouvait à 19-3 et l’esprit un peu plus libre. Ce qui incita le capitaine Apanui à tenter un coup parti de loin. Un petit coup de pied derrière la défense visiteuse, repris par Duhen, puis Teague qui peut lâcher Dabrin le long de la ligne de touche. Petit mais tonique, l’ailier de poche résistait lui aussi aux placages pour aller à dame. Et maintenant 24-3 et plus qu’un essai pour le bonus. Las, les Narbonnais profitaient d’un ballon échappé par les locaux pour se rapprocher de la ligne et après une série de petits tas, ils s’affalaient en terre promise. Adieu bonus offensif, mais la victoire était là et bien-là. Plus rien à se mettre sous la dent jusqu’à la fin, avec le sempiternel va et vient des changements.

Contrat rempli pour le TPR qui se retrouve ce soir en dixième position, loin devant les relégables. Il sera dur de gagner des places, mais l’avance confortable de 16 points sur Béziers doit permettre de jouer avec encore plus de sérénité. [rouge](Jacques Terrée)[/rouge]

Les réactions

Richard Apanui : " C’est bien d’avoir gagné. Nous avons vécu une semaine assez difficile après notre échec face à La Rochelle. Mentalement nous avions pris un bon coup. Nous voulions retrouver notre rugby , en se faisant plaisir dans le jeu. Nous n’y sommes pas toujours parvenu, mais le moral va revenir".

Thierry Lacrampe : " Nous avons bien avancé par rapport au bas du tableau. Nous avion un peu de pression car il fallait à tout prix réussir un résultat positif. Maintenant il faut aller chercher un résultat à l’extérieur pour effacer nos défaites à domicile".

Thomas Lasserre : " Nous avons passé une semaine avec une pression négative. Nous avons réalisé un match correct, même si nous n’avons pas su concrétiser en première mi-temps. Nous faisons un petit break avec nos adversaires pour le maintien. Maintenant nous allons pouvoir bien préparer notre match à aurrillac. Ils nous avaient mis dans l’embarras il y a 6 mois, à nous d’aller récupèrer des points chez eux".

Ci-dessous reportage photos Alain Bouchard (cliquez et feuilletez pour agrandir l’image)