Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Lâcher d’une ourse en Béarn avant le 10 juin

jeudi 19 mai 2011 par Rédaction

Dans l’hypothèse où Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie, du développement durable, des transports et du logement, confirmerait l’introduction d’une ourse d’origine slovène, celle-ci se ferait avant le 10 juin selon des informations fournies confidentiellement par un agent de l’ONCFS proche du dossier.

Pourquoi le 10 juin ?

Pour l’administration de l’écologie, la date officielle du début de la transhumance est le 10 juin. Avant cette date, aucune brebis n’est dehors en montagne.
Voilà une vision quelque peu surprenante du pastoralisme pyrénéen. C’est aussi un aperçu stupéfiant d’ignorance du comportement de l’ours après chaque arrivée dans les Pyrénées. Jamais aucun ours n’est resté à son lieu de lâcher. Si c’était le cas, il se saurait qu’il y a des ours à Arbas. Or ils ne sont jamais restés plus d’une heure sur la commune qui peut ainsi prodiguer ses conseils aux autres.
Même chose à Bagnères de Bigorre.... Et l’ours s’en va se régaler sur d’autres estives afin de satisfaire une faim légitime puisqu’en France, contrairement à la Slovénie, on ne l’alimente pas de manière artificielle..

Dans quelle commune ?

C’est toute l’interrogation. Quelle commune accepte un lâcher d’ours ? A notre connaissance, aucune n’a délibéré en ce sens. Il faut peut-être attendre la dernière minute pour être surpris. En attendant, il semble peu probable que ce soit en vallée d’Ossau ou en vallée du Barétous. Reste quelques communes en vallée d’Aspe qui n’ont pas délibéré contre les introductions ni pour, mais dont on sait que le maire est favorable. Alors, verrons-nous arriver une ourse à Etsaut, Bedous ou Cette-Eygun qui, très vite, basculera sur l’Ossau, là où l’ours n’est pas le bienvenu. Ou encore, cette femelle arrivera-t-elle jusqu’à Cannellito en Bigorre ?

Louis Dollo