Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

BUDGET 2009 de la Région MIDI-PYRÉNÉES - Martin Malvy présente un projet régional offensif

vendredi 16 janvier 2009

- BUDGET 2009 de la Région MIDI-PYRÉNÉES - Martin Malvy présente un projet régional offensif (Communiqué)

La Région Midi-Pyrénées a adopté son budget, jeudi 15 janvier, par 59 voix contre 28, le groupe UDF s’étant abstenu. Le budget 2009 est en progression de 3 %, à 1,218 milliard d’euros. Le président du Conseil régional, Martin Malvy, a qualifié ce budget de « budget de relance, à l’échelle régionale, et de solidarité ».

Soulignant « le contexte sans précédent d’incertitude à tous les niveaux - crise financière, crise économique, crises internationales, incertitudes sur les dotations de l’Etat aux collectivités, instabilité institutionnelle créée par les projets de réforme du Gouvernement - » , Martin Malvy a affirmé que la Région « ne réduit pas la voilure en 2009 : + 22,8 % pour les transports collectifs, + 18 % pour le développement économique, + 45 % pour la recherche et l’innovation. Notre plan de relance régional est d’ores et déjà en place !
Ce n’est pas un plan éphémère. C’est un plan durable qui traduit et inscrit budgétairement des décisions prises et que nous mettons en œuvre. »

Des grands travaux d’infrastructure, d’une ampleur exceptionnelle, concrétisent les efforts régionaux sur les transports collectifs. En 2009, la Région consacrera 850 000 euros aux études de la LGV Toulouse-Bordeaux, sur les 423 M€ qu’elle apportera au total à ce grand chantier. Pour le réseau TER, le Plan rail Midi-Pyrénées mobilise 143 M€ dès cette année pour la régénération des voies, notamment en Ariège, dans le Tarn et en Aveyron. Pour ce qui est du matériel roulant, elle a inscrit 230 millions d’euros pour l’acquisition échelonnée de 2012 à 2020 de 40 autorails de la nouvelle génération.

Participer à l’effort de relance, sur le long terme, c’est aussi investir dans l ‘économie de l’intelligence. Midi-Pyrénées s’engage dans 124 M€ de travaux dans ses lycées, où elle généralisera en 2009 le « lycée numérique » : 80 établissements seront dotés cette année « d’environnements numériques de travail ». Avec l’effort consacré à la formation professionnelle, essentielle face à la montée du chômage, le budget éducation-formation atteint 473 M€.
Martin Malvy a souligné que Midi-Pyrénées est en tête des régions de France pour les investissements publics par habitant en matière d’enseignement supérieur-recherche. La Région jouera un rôle majeur en 2009 dans la mise en place du plan Campus et du PRES.

La Région accroîtra son soutien à l’emploi et aux capacités d’investissement des entreprises confrontées à la crise financière. Elle renforce ses moyens en faveur des contrats d’appui, politique originale qui a déjà débouché sur la signature de 400 contrats pour un encours de 48 M€. Le budget 2009 prévoit également la recapitalisation de Midi-Pyrénées Croissance et l’extension à 70 % des interventions du Fonds régional de garanties créé avec Oséo. Et la Région poursuit sa politique d’incitation à la création des zones d’activités d’intérêt régional et en ajoutera 11 aux 14 déjà ouvertes et aux 7 en cours d’instruction.
Les exigences du développement durable, vecteurs d’emploi et de qualité de vie, traversent l’ensemble des politiques. Au titre des mesures nouvelles, la Région ouvre un programme dédié à l’isolement thermique des logements sociaux existants et aux bâtiments économes, en accompagnant le plan bois énergie -qui a permis depuis trois ans de financer 19 réseaux de chaleur-bois en Midi-Pyrénées-, et l’équipement de systèmes solaires sur plus de 15 000 maisons individuelles.

Enfin, dans le contexte de crise du pouvoir d’achat, la Région intensifie ses dispositifs de solidarité en direction des ménages, grâce notamment au chéquier-lecture pour les lycéens et apprentis, à la bourse régionale d’équipement revalorisée de 5%, aux bourses et gratuité d’inscription accordées aux étudiants, ainsi qu’au financement d’abonnements préférentiels sur les TER pour de nombreux publics.

[bleu]Mis en ligne vendredi 16 janvier 2009[/bleu]