Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Aménagement de la ZAC Séméac-Soues : les dernières nouvelles

jeudi 15 janvier 2009

- Aménagement de la ZAC Séméac-Soues : les dernières nouvelles

Le projet de la ZAC de Séméac-Soues était à l’ordre du jour du conseil communautaire du Grand Tarbes, mardi soir. Pour l’occasion, le président Gérard Trémège avait convié l’aménageur SEPA/CACG pour faire le point sur l’état actuel de ce dossier important et sensible (acquisitions, avancées des expropriations). Par rapport au projet initial, la stratégie. Si le Grand Tarbes demeure pilote du projet, il va charger l’aménageur SEPA/CACG d’acquérir la totalité des terrains, y compris ceux appartenant à Alstom et dont le groupe souhaite se débarrasser. Pour Gérard Trémège, cette solution permettra de décharger le Grand Tarbes de l’investissement nécessaire à cette acquisition, soit 5,6 millions d’euros. Appréciable en temps de crise.

Par ailleurs, l’aménageur sera l’nterlocuteur unique, ce qui devrait permettre d’accélérer le lancement et l’aboutissement du dossier. Ainsi, l’aménageur aura la faculté de vendre la zone « par appartements », à différents opérateurs commerciaux. Si le nom du cabinet Simon Ivanhoé a été un moment annoncé, rien n’est arrêté aujourd’hui.

S’agissant de la construction de l’usine Alstom, le projet a été quelque modifié. Son coût également puisqu’il passe de 18,5 à 21 M€. A noter la déclaration "importantissime" du directeur du site tarbais, Thierry Dartout, qui a assuré qu’Alstom resterait même si le projet ne voyait pas le jour. Il trouve d’ailleurs le nouveau schéma très positif car il permet d’accélérer le processus.

On a également appris que l’enseigne Géant Casino avait décidé de se retirer. La faute à la crise. Les tractations se poursuivent avec plusieurs contacts à la clé. Gérard Trémège est aujourd’hui disposé à accepter une création au lieu d’un transfert afin d’aller vite. Il se dit aussi que Leclerc pourrait être intéressé, et pourrait transférer à Séméac-Soues son centre commercial d’Orleix. Mais du côté de Davy Saint-Laurent, on annonce ne pas avoir été approché.
[bleu]Mis en ligne jeudi 15 janvier 2009[/bleu]