Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
   

TPR : Razvan Mavrodin revient sur la défaite à Aix

dimanche 13 mars 2011 par Rédaction

Tarbes allait jouer à Aix une carte importante en vue d’une participation aux demi-finales. Une victoire lui aurait permis de rester au contact de Mont de Marsan et de Bordeaux qui accueillaient Carcassonne et Pau. Les Tarbais se rendaient en Provence dans les meilleures conditions, car Aix en l’emportant à Bordeaux (18-23) avait pratiquement assuré son maintien. Ils occupaient la 12ème place avec 44 points et même s’ils ne possédaient que 5 points d’avance sur Dax et Colomiers, les Provençaux avaient l’avantage d’avoir battu deux fois leurs rivaux et ils les devanceront en cas d’égalité au classement final. On savait que vaincre en Provence ne serait pas une sinécure. Seuls Grenoble (21-36), Bordeaux (17-19), Lyon (34-16), s’y sont imposés et Auch y a obtenu le match nul (9-9). Narbonne (18-11), Carcassonne (24-17), Oyonnax (20-6), Aurillac (31-12) y ont chuté plus ou moins lourdement. A noter que les Aixois, tout comme les Tarbais, restaient sur trois succès consécutifs à Colomiers (12-18) et Bordeaux et contre Dax (28-13).

Hélas les Tarbais sont tombés sur une équipe aixoise survoltée qui les a pris d’entrée à la gorge. Les conditions dantesques, vent violent, pluie, et froid, ont paralysé les Bigourdans dominés par la furia provençale. Le carton jaune de Bernad a débouché sur deux essais et celui de Garcia sur le troisième, synonyme de bonus offensif. Menés 17-0 à la pause les Tarbais n’ont pas su profiter de leur supériorité numérique pour réduire le score. Plusieurs pénaltouches n’ont rien donné et c’est au contraire Aix sur deux excursions sur des fautes tarbaises qui a augmenté son capital avec deux pénalités de Lescamel.

Razvan Mavrodin, l’entraîneur des avants n’a pas digéré cette lourde défaite. "C’est une grosse déception même s’il y a des circonstances atténuantes. Les conditions météo nous étaient défavorables et on a eu du mal à entrer dans le match. On a passé la première mi-temps à subir de partout. On a subi sur tous les impacts et on a eu beaucoup de déchets dans notre jeu. Le premier carton est peut-être un peu sévère. On est tombé sur des joueurs très motivés qui voulaient assurer leur maintien alors que nous, on y allait pour continuer à rêver. Eux jouaient leur place en ProD2 et nous on jouait pour disputer la phase finale". L’entraîneur regrette aussi que la domination tarbaise en seconde mi-temps n’ait pas été récompensée. "L’arbitre ne nous a pas arbitré de la même façon qu’il a arbitré Aix sur les ballons portés. Quand ils ont écroulé ils n’ont pas été pénalisés et ils n’ont pas pris de carton jaune alors que nous, on a pris deux cartons."

Cette 24ème journée a connu son lot de surprises avec la seconde défaite consécutive du leader lyonnais qui après Auch, chute à Colomiers (22-19). Albi revient dans la course à la montée directe grâce à son succès à Oyonnax (14-15). Grenoble large vainqueur de Narbonne (34-15), conforte sa 3ème place grâce au bonus offensif. Bordeaux vainqueur de Pau (18-14), et Mont de Marsan de Carcassonne (17-13), assurent leur 5ème place. Tarbes perd une place au bénéfice d’Auch vainqueur d’Aurillac (18-6) et se voit rejoindre par Pau qui a pris le bonus défensif. La lutte pour le maintien fait rage puisque Aix, Colomiers et Dax qui a gagné à Saint Etienne (10-16) grâce à deux drops d’Apanui, ont marqué 4 points précieux. Narbonne largement défait à Grenoble s’est fait dépasser au classement par Aix et reste à portée de Dax et de Colomiers.

Jean-Jacques Lasserre