Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

La vache gasconne, une vache pour la montagne

dimanche 13 mars 2011 par Rédaction

La vache gasconne est une vache rustique http://gasconne.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1&Itemid=16&lang=fr , bien adaptée aux conditions difficiles comme la montagne. « Rustique, facile d’entretien, vêlage précoce à intervalle de 320 jours, sans problème, sans intervention… », nous dit Jean-Paul Verdier, éleveur à Esparros dans les Baronnies, un passionné de cette race. « Une viande de qualité exceptionnel » poursuit-il. La carcasse est moins lourde que celle des vaches à viande traditionnelle. « On la vend moins cher mais elle nous coûte moins ». Moins de nourriture, reste le plus possible dehors, moins de soins vétérinaires, en fait moins de frais de gestion qui se traduit par une marge finale plus importante. Jean-Paul Verdier a 57 mères, 28 en renouvellement et 2 taureaux. Il est éleveur reproducteur de la race et a ses bêtes sur l’estive d’Aulon tout l’été sous la surveillance d’un berger-vacher.

Elever des bêtes, ce n’est pas seulement produire de la viande pour l’abattoir et le boucher. C’est aussi sélectionner les meilleures bêtes pour obtenir la meilleure qualité de viande. C’est savoir accoupler tel taureau avec telle vache pour avoir le meilleur veau possible. C’est un vrai métier qui nécessite des connaissances et un savoir faire qui, parfois, remonte loin dans la famille.

Jean-Paul Verdier peut être fier de ce travail. Son taureau UMINO, 1160 kg, a été présenté au salon de l’agriculture de Paris. A Tarbes, il remportera le second prix, devancé par Dauphin de chez un autre Verdier, Jean-Marc, de Betpouey. Par contre, pour Jean-Paul Verdier, Bigote, une vache de 5 ans et de 824 kg, fille de UMINO et de ULNA, prendra la première place des vaches adultes non suitées.

Et puis, fait remarquable, Lourdes remporte un joli succès avec ses taureaux. L’EARL du Béout, la ferme à proximité des sanctuaires, a remporté le 3ème prix pour son taureau adulte Bongo (1105 kg) et le 2ème prix chez les jeunes taureaux avec Diamant, fils de Bongo et Roxane, 958 kg. Les deux bêtes sont à vendre….

Louis Dollo