Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Avec les femmes du Front de gauche

mercredi 9 mars 2011 par Rédaction

A l’occasion de la Journée de la Femme, les candidates du Front de gauche aux cantonales se sont retrouvées au restaurant Le Grill en compagnie de Renée Sarrelabout et Elise Bouthors de l’ADIRP (Association des Déportés, Internés, Résistants et Patriotes), de Jeanne Marquant de l’AFMD (Amicale de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation)…. et de quelques candidats invités.

Marie-Pierre Vieu, présidente du groupe Front de gauche, a indiqué que les candidates avaient souhaité par ce repas en commun marquer ainsi la journée de la Femme. Elle a rappelé que « l’égalité est encore un combat, surtout dans le monde du travail et on veut honorer toutes les femmes qui ont lutté et qui continuent à lutter dans le monde entier …Nous avons invité des candidats à ce repas car le combat des femmes se fait avec les hommes et pas contre les hommes ! »

Puis les participantes ont évoqué en vrac des sujets qui touchent la vie des femmes : « Les femmes du Maghreb à la pointe des révolutions, les services publics au service des femmes qui sont en passe de disparaitre comme l’éducation à la santé ou la petite enfance, le respect du droit à l’IVG , la fin de vie dans la dignité et la perte d’autonomie pour les veuves , les femmes syndicalistes mal acceptées, les femmes seniors qui ne retrouvent pas de travail, les salaires des femmes payées à diplôme égal 27% de moins que les hommes et dont les retraites sont inférieures de 40%, le travail précaire ou partiel qui touche 40% de femmes… »

Et Marie-Pierre Vieu de conclure : « Si on est ici c’est aussi grâce à des femmes comme Renée, Elise ou Jeanne et encore Mireille qui ont lutté avant nous souvent au péril de leur vie pour qu’on soit libres … »

Josiane Perez