Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Le développement économique bigourdan passe par la fibre optique

jeudi 10 mars 2011 par Rédaction

C’est le message qu’ont voulu nous faire passer Claude Miqueu, conseiller général-président du CDDE, et Jean-Louis Curret, Président de la communauté de commune à l’occasion du raccordement de la zone artisanale de la Herray à Vic en Bigorre. C’est symboliquement que les deux élus ont appuyé sur le bouton pour souder deux fibres par un arc électrique.

Hautes-Pyrénées Numérique et Axione sont dans les temps. Le calendrier d’avancement des travaux sur le département est tenu. Pour Jean-Louis Curret et les chefs d’entreprise présents, « cet aménagement est la condition du maintien des entreprises…. Nous leur offrons les mêmes services que dans une grande métropole. C’est une obligation pour la survie des entreprises ». Et ici, tous les moyens sont mis en œuvre sur l’ensemble des 30 ha de la zone industrielle. Maintenant, les entreprises ont le choix entre 7 opérateurs dédiés aux professionnels.


Comme le rappellent les élus, « la fibre optique c’est comme une route ». Et Claude Miqueu précise : « Nous gérons 3000 km de routes départementales publiques « goudronnées » par des entreprises privées, elles coûtent près de 40 millions par an (investissement + fonctionnement) et emploient 300 agents, soit un total de 52 millions par an donc 1144 millions sur cette période de 22 ans….sans recettes…..et l’on ne parle jamais de déficit pour ces routes « goudronnées. Avec la fibre optique, nous créons 360 km de routes numériques publiques départementales, de la connaissance, des transferts de données, au service de l’aménagement et du développement du territoire, complétées dans une première étape par le Wimax….et nous espérons des recettes ». Et de préciser : « Ces routes numériques publiques sont aussi importantes que les routes publiques goudronnées …et leur bilan CO2 est bon ! ... » Et encore : « Nous voulons maîtriser un réseau qui sera une route départementale numérique publique, de la connaissance, de l’information et de l’accompagnement des acteurs socio-économiques Hauts Pyrénéens ».

Au final, ce sera au total 126 sites départementaux à 100 Mbits avec 26 zones d’activités économiques et 100 sites d’intérêt départemental qui seront équipés. Cet aménagement constitue un levier de développement économique pour les entreprises et, par voie de conséquence, pour les emplois qui les accompagnent.

Un développement en direction de l’agriculture est également envisagé dans les prochains mois.

Louis Dollo