Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Cantonales de Bordères : Olivier Darribes ( Nouveau Centre) pour « un canton dynamique dans le respect de son identité traditionnelle »

mardi 8 mars 2011 par Rédaction

Les poids lourds centristes du département, à savoir Rolland Castells, Catherine Corrège et Laurent Bleuler, étaient présents hier soir autour d’Olivier Darribes, candidat du Nouveau Centre aux élections cantonales de Bordères sur l’Echez, et de sa remplaçante Nathalie Price lors d’un point presse tenu hier soir à Bordères.

Avant de laisser la parole au candidat, Rolland Castells a indiqué que même s’il était désormais retiré de tourte formation politique, il gardait présent en lui les valeurs qui avaient motivé ses engagements … « C’est le souvenir de feu l’UDF qui m’amène à être ici aux côtés de Catherine Corrège rencontrée il y a dix ans pour des sénatoriales et aussi aux côtés de Laurent Bleuler qui porte un nom qui incarne beaucoup de choses de la vie politique d’ici : son père Pierre était un humaniste engagé dans le Centre de l’époque …La générosité et le respect des autres, c’est ce que j’ai détectés chez Olivier à l’époque où il était à l’UDF : il est comme j’étais moi à son âge et j’ai apprécié sa détermination en tant que militant … :Là il est sur une terre compliquée et je suis sûr que l’engagement qu’il a mis dans cette campagne va créer la surprise de ce canton. C’est un excellent candidat qui a beaucoup et bien appris et dont on parlera. »

Ecouter Rolland Castells s’exprimer dans l’audio ci- dessous

IMG/mp3/Rolland_Castells.mp3

Olivier Darribes a ensuite laissé sa remplaçante Nathalie Price le soin de se présenter : « Nouvelle en politique, les choix d’Olivier m’ont séduite : j’apprécie son intégrité, sa culture politique et son entrain. J’ai suivi mon mari à travers le monde mais c’est dans ce canton que j’ai mes liens familiaux et mes amis. Je me suis rendu compte en vivant à l’étranger que beaucoup de gens aimeraient habiter en France : mais je pense qu’il faudrait en renouveler les cadres politiques et c’est pourquoi je bas la campagne pour soutenir Olivier »

Avec un père agriculteur dans le canton, ce diplômé de l’IEP de Toulouse de 38 ans, attaché commercial dans le BTP, est revenu vivre ici il y a dix ans et se dit prêt à être une alternative aux potentats locaux qui se battent entre eux et il se demande pourquoi… Tout comme il s’interroge lorsque le Conseil générai, et régional, disent qu’ils sont bridés alors qu’ ils ont entre les mains tous les pouvoirs….

Et le candidat d’ajouter : « J’entends des candidats dire : « On va faire 3 ans de plus pour finir » …pour finir quoi ? …ce n’est pas fini, les collectivités territoriales vont changer avec l’arrivée des conseillers territoriaux, c’est tout…D’autre part les conseillers généraux touchent des émoluments et pourtant ils se replient sur eux-mêmes en espérant que tout glisse… : et pourtant il serait bon qu’ils rendent des comptes en direct sur ce qui se passe à l’Assemblée départementale, comme d’ailleurs régionale… »

Olivier Darribes a mis ensuite en avant les trois domaines sur lesquels il entend s’impliquer plus particulièrement :

- le social : « les personnes âgées et handicapées doivent être au cœur de la solidarité en mettant en place des réseaux de veille et d’intervention »

- La ruralité et l’aménagement territorial : « Sur ce canton nous subissons la pression urbaine et spéculative et il faut que le Conseil général trouve un équilibre ; le milieu rural est un élément essentiel du canton et il faut en tenir compte dans l’aménagement du territoire et en particulier soutenir les jeunes qui veulent prendre la suite des exploitations de leurs parents »

- L’économie : « 70% de la population travaillent dans les services publics, le tourisme et le commerce… il faut soutenir les porteurs de projets locaux et mener une politique publique volontariste »

Et Olivier Darribes d’achever cette présentation en soulignant son attachement sans faille à la culture occitane : « Cette langue est importante car elle appartient à notre patrimoine local »

Lire sur le PDF ci- dessous les grandes lignes de son programme politique :

Ecouter Olivier Darribes s’exprimer sur l’audio ci-dessous

IMG/mp3/Olivier_Darribes.mp3

Josiane Perez