Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

La Ville de Tarbes diplômée « Pôle d’Excellence Territorial 2010 » pour ses actions en faveur des seniors

mardi 8 mars 2011 par Rédaction

Gérard Trémège, maire de Tarbes, avait à ses côtés Andrée Doubrère, adjointe en charge de l’action sociale, pour annoncer officiellement que Tarbes venait de se voir primée « Pôle d’Excellence Territorial 2010 ».

Le maire a expliqué : « Il s’agit d’une distinction nouvelle qui implique des critères qualitatifs comme c’est le cas pour les villes fleuries ou le classement en matières de handicap entre autres ; nous avons concouru sur le thème « Les aînés au cœur de notre ville et de nos territoires ». Il y a un nombre de plus en plus important de seniors en France et il faut prendre en compte le vieillissement de la population en mettant à sa disposition ce qu’il faut pour lui assurer une vie agréable et confortable.

A Tarbes nous nous sommes lancés dans ce concours national en mettant en valeur nos engagements envers les personnes âgées de la ville qui portaient sur les thèmes du portage des repas, des loisirs et des animations, de l’environnement et de l’habitat, de la solidarité et de l’intergérationnalité et de la formation du personnel au contact des personnes âgées : Nous avons constitué le dossier avec tous ces critères d’engagements et nous avons obtenu cette distinction !

Il est important que nos aînés sachent que ce qui se fait ici pour eux rentre dans le sens d’une stratégie pour rendre leur vie la plus confortable possible. Je remercie Andrée Doubrère et les personnels du CCAS, toujours présents, comme pour l’organisation et la participation du Carnaval des seniors de samedi où 1300 personnes âgées étaient là. Ils ont le sens du service public et le respect de nos aînés auxquels ils donnent amitié et même affection.

Andrée Doubrère précise à son tour : « Depuis 2001 nous avons créé un véritable service pour les seniors avec 3 travailleurs sociaux, 8 agents techniques et 7 agents administratifs.

-Pour le maintien à domicile, le portage des repas qui a lieu du lundi au samedi est très important pour les personnes seules ou isolées qui sentent ainsi qu’on veille sur eux : Nos personnels de portage crée un véritable lien social ; 400 personnes bénéficient de ce portage et un peu plus de la télé -assistance. Nos livreurs de repas font un travail remarquable et il faut les féliciter.

- En ce qui concerne le logement, le service urbanisme travaille aussi avec nous car lorsque la dépendance s’installe, il faut accompagner les gens, leur faire quitter leur logement pour un plus adapté…

- Quant aux animations, c’est un moment très important pour les seniors qui se rencontrent, s’amusent, oublient leurs malheurs et leurs douleurs … Pour les voyages à la mer, un certain nombre de place leurs sont réservées et ils peuvent ainsi partager un moment de plaisir avec les familles et les enfants qui sont les premiers bénéficiaires de ces sorties. »

Et d’ajouter : « Fiers de ce diplôme, nous allons poursuivre nos actions sur les quartiers pour aller à la rencontre des personnes qui n’en sortent jamais et essayer de les retrouver à l’extérieur de leurs cités. Enfin face aux problèmes posés par la maladie d’Alzheimer, il y a un travail important à mener avec France Alzheimer en direction des malades et des aidants familiaux qui souvent n’en peuvent plus… »

Gérard Trémège de renchérir à ce sujet : « Il faudrait réunir nos compétences avec celles du Conseil Général : une réflexion doit être engagée avec lui, qui nous répond qu’un schéma gérontologique a été fait en 1990 : je pense qu’il n’est plus valable ! Une structure d’accueil départementale serait nécessaire pourtant …les projets n’aboutissent pas…

Si on ne réagit pas vite, on va vite avoir des problèmes d’accueil des personnes âgées : la ville est en train de porter un projet de résidence seniors sur l’ancien site de la DDE au Figarol et un autre est envisagé rue Kléber prolongée. Certes il y a une politique de maintien à domicile, mais elle a ses limites … »

Andrée Doubrère de conclure : « Il faut aussi prendre en compte les revenus modestes de bien des retraités : A Tarbes nous y répondons avec la Maison Foyer Logement, un établissement de qualité qui reçoit 86 personnes pas encore dépendantes qui ont la liberté de vivre comme dans un logement personnel…, la limite étant toujours la dépendance… »

Josiane Perez