Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Avalanche : plus de peur que de mal dans le secteur du Hautacam

lundi 21 février 2011 par Rédaction

Vendredi, un skieur de randonnée a été pris dans une coulée de neige sur le versant nord du Pic de Barran (Secteur Hautacam), vers 2000 m d’altitude. Tout en donnant l’alerte, ses deux camarades de randonnée ont pu l’extraire de cette fâcheuse situation. Il en est sorti sans aucune blessure et est rentré par ses propres moyens. Le groupe de randonneurs était équipé d’ARVA, sonde, pelle à neige, ce qui a permis une intervention autonome rapide. Voir la photo ci-dessous.

Intervention rapide indispensable

Les petites coulées peuvent être tout aussi mortelles que des grosses avalanches. Les chances de survie s’amenuisent au fur et à masure que s’écoule le temps. Il est donc indispensable pour les randonneurs à ski ou à raquettes d’être autonome et capable de retrouver une victime dans les minutes qui suivent.

Il est également indispensable, lorsque c’est possible, de donner l’alerte auprès des services de secours en montagne afin de compléter les moyens d’intervention. Dans ce cas, l’hélicoptère de la gendarmerie basé à Laloubére est parti avec à son bord un médecin du SAMU 65 et deux secouristes de la CRS 29 dont un maître-chien pour effectuer d’éventuelles recherches.

• Voir les conseils pratiques et numéros d’alerte : http://www.pyrenees-pireneus.com/secours_et_responsabilite.htm

Un manteau neigeux instable.

Quoi que le risque ne soit que de 2 (risque limité) sur une échelle de 5, http://www.ffme.fr/technique/neige/bulletin/echelle.htm le risque n’est pas zéro. Par ailleurs, il s’agit d’une appréciation générale réalisée par Météo France à partir de données diverses qui lui sont communiquées notamment par les stations de ski. Mais la tâche n’est pas aisée pour les nivologues de Météo France surtout avec ce qui s’est passé ces derniers jours. Des chutes de neige très localisées d’une importance différente selon les secteurs dans la nuit de mercredi à jeudi venant de l’ouest, puis la nuit suivante, du nord avec un vent du sud qui est venu, par la suite, tout perturber. D’où la précaution complémentaire apportée par Météo France dans son bulletin d’avalanche : « le déclenchement de nombreuses petites avalanches en dessous de 2000 m d’altitude et quelques plaques se déclenchent au passage des skieurs sous les crêtes. » Ce qui fait dire à un professionnel de la montagne : « Perso, je ne consulte pas le BRA, je m’intéresse plus aux phénomènes météo et aux caractéristiques des chutes de neige....et de toute façon plus je vois d’avalanches, moins je comprends la nivologie. Il faut juste garder à l’esprit que la neige c’est un sacré piège à cons !!!! Mais qu’est ce que c’est bon ». Quand on est passionné….

Un autre passionné de montagne nous précise : « Etant passé dans le coin quelques jours avant et surtout ayant fréquenté le haut du massif (Hourquette de Boo), j’ai renoncé au Soum de Lascours le même jour pour raison évidente de plaques généralisées en versant nord car je trouvais le BNA (Bulletin neige et avalanches) peu sévère par rapport à l’épaisseur tombée depuis 4 jours (40 cm à 1800 m) et aux conditions générales du jour ».

Chacun y va de son appréciation mais tout bon montagnard doit être en mesure d’apprécier le risque sur le terrain tout en sachant que le risque zéro n’existe pas et que même les meilleurs peuvent se faire prendre au piège.

Pour les jours à venir….

Selon le bulletin montagne de Météo France http://france.meteofrance.com/france/montagne?MONTAGNE_PORTLET.path=montagnebulletinneige/DEPT64 : « Cette nuit de dimanche à lundi, le ciel se couvre avec l’arrivée d’une nouvelle perturbation qui donne quelques cm de neige au dessus de 1200 à 1400m. Le vent se renforce en haute montagne vers 3000m avec des rafales de 50 à 70 km/h.

« Demain lundi éclaircies et passages nuageux se partagent le ciel en cours de matinée puis l’après-midi le relief se charge de plus en plus avant de fortes précipitations la nuit suivante. Vent : de nord-ouest modéré à assez fort le matin et début d’après- midi se renforçant en fin d’après-midi avec des rafales de 80 à 120 km/h. Isotherme zéro degré : vers 1600m le matin, 1800m en journée puis 2300m le soir ».

Et pour le risque d’avalanche : « Sur tous nos massifs : risque limité, niveau 2 en dessous de 2300m risque marqué niveau 3 au dessus de 2300m ».

Nous sommes maintenant prévenus

Louis Dollo