Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

LFB : Tarbes perd le Nord

samedi 8 janvier 2011 par Rédaction

Pour le Hainaut : 24 paniers réussis sur 62 tentés dont 4 sur 10 à 3 points et 8/11 lancers-francs. 39 rebonds dont 9 offensifs, 9 passes décisives, 16 ballons perdus, 9 interceptions, 2 contres, 16 fautes. Les marqueuses : Covington (18 point dont 3/3 à 3 points), Duvivier (12), Beikes (12), Kamba (8), Bales (8), Silbande (2).

Pour Tarbes : 21 paniers réussis sur 61 tentés, dont 1/12 à 3 points et 11/12 lancers-francs. 38 rebonds, dont 10 offensifs, 7 passes décisives, 16 ballons perdus, 10 interceptions, 2 contres, 14 fautes. Les marqueuses : Dubljevic (15 points), Jannault (9), Matic (8), Thorn (7), Lepron (6), Smith (4), Cata Chitiga (4), Arrondo (2), El Gargati (1).

Les statistiques

Les Tarbaises se sont une nouvelle fois perdues dans les brumes nordistes. Après Arras, le Champion de France est tombé à Saint-Amand au terme d’un match piège juste avant un grand rendez-vous européen. Dommage car les Championnes avaient une chance de revenir à hauteur de Bourges qui a perdu son invincibilité à Montpellier. Il aurait suffit que les Bigourdanes battent les Berrichonnes de 5 points lors du match retour pour terminer devant Bourges. Mais dans son malheur Tarbes a eu la chance que Challes craque sur son parquet face à Calais, ce qui lui assure la seconde place. Le Hainaut avait marqué le premier mais Jannault, sur le seul tir à 3 points réussi de la soirée par le TGB, avait donné l’avantage aux Championnes (2-3). Ce qui permettait aux Tarbaises de mener 6-7 à 2’ de la fin du 1er quart temps avant de se faire distancer 13-7, puis 15-7. Dès la reprise, Covington à 3 points creusait l’écart 18-7 et le Hainaut se détachait 20-9. Le TGB revenait 20-15 grâce à Dubljavic et maintenait l’écart 22-15, 24-17, 26-20. Les Championnes se rapprochaient 26-24 grâce à Arrondo et Matic à 2’ de la mi-temps. Mais en 28" Duvivier et l’ex-tarbaise Beikes, se redonnaient de l’air 30-24. Tarbes profitait de la dernière minute pour revenir par Jannault et Lepron à 30-28 à la pause. Un espoir de courte durée car Saint Amand reprenait ses aises 34-28 et Duvivier enfonçait le clou par un tir à 3 points 37-28. Tarbes se reprenait 39-32 mais le Hainaut creusait un nouveau trou 45-32. Les Tarbaises limitaient les dégâts à la fin du 3ème quart temps 45-35. Au cours du dernier acte, les championnes réagissaient par un 10-0 et revenaient à égalité 45-45. Les Nordistes poussées par leur public repassaient devant 47-45 et Corvington réussissait son second tir à 3 points 50-45 à 6’ de la fin. Lepron rapprochait Tarbes 50-47, Dubljevic répliquait à Beikes 52-49. Thorn sur un tir à deux point bonifié d’un lancer-franc pour une faute égalisait 52-52 à 1’45" de la sirène. Covington passait son 3ème tir à 3 points synonyme de victoire (55-52) à 1’18" du terme de la partie. D’autant que Tarbes handicapé par 5 fautes allait subir les foudres arbitrales et le Hainaut en profitait pour creuser l’écart aux lancers-francs et s’imposer 60-54.

Jean-Jacques Lasserre

Alain Jardel, entraîneur du TGB :

"Je suis plus que déçu. Je suis très fâché parce qu’on est tombé dans un traquenard et qu’on s’y est mis tout seul. On est prévenu depuis Arras où on avait fait le même type de match. On a refait les mêmes erreurs aux mêmes endroits, c’est à dire qu’on n’est pas bien dans notre basket. On est incapable de mettre un panier, parce que l’arbitrage est nul mais on le savait au départ et j’avais prévenu les filles. Je leur ai demandé d’avoir une certaine forme de discipline et il n’y a rien eu à faire. Elles montent immédiatement dans les tours et à partir de là, on sort du jeu, on sort du match. Après tout s’enchaîne, on multiplie les erreurs. On est d’une maladresse absolue, c’est inimaginable. A un moment donné, dans le 3ème quart temps, on a marqué 4 points en 9’ ! On ne peut pas tout mettre sur le compte de l’arbitrage parce que je les avais prévenues. Il va y avoir telle et telle chose et je vous demande de la discipline pour ne pas passer à côté du match. Or, on passe à côté parce que tout le monde proteste et tout le monde râle parce qu’il est fatigué. On est monté dans l’autobus à 8h30 du soir pour arriver le lendemain matin à 8h30. On ne peut pas gagner parce qu’on fait trop d’erreurs techniques qui sont la conséquence à mon avis, d’une crispation qui est liée à un tas de choses : La fatigue, ceci, le reste, les humeurs et la nature des gens. Autant on peut être bon quand on est bien, autant on peut être à côté quand on n’est pas bien. Mais je pense qu’on n’est pas les seuls. Bourges met 30 points à Arras mercredi et perd à Montpellier qui est passé à côté du vélo chez nous. Le pompom c’est Challes qui se fait battre chez lui par Calais !

Recueilli par Jean-Jacques Lasserre