Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Brauhauban – Garage Renault : on efface tout !

vendredi 17 décembre 2010 par Rédaction

On efface tout le conflit et on repart sur de bonnes bases.
C’était le sens du conseil municipal réuni extraordinairement hier soir afin de valider un protocole d’accord entre les deux parties.

Gérard Trémège avait toujours dit qu’il préférait « un mauvais accord à un bon procès » et qu’il préférait un accord amiable qu’une expulsion. Il le répète : « J’ai tout fait pour favoriser les solutions transactionnelles et les solutions amiables ». Et de rappeler l’histoire de cette affaire où la ville de Tarbes a gagné toutes les procédures administratives. Dans cette affaire, strictement politique, la ville aura perdu 4 ans et près de 7 millions d’euros en raison du dédit de SPIE. La halle aurait dû être terminée avant les dernières élections municipales.

Mais pour l’opposition municipale dont Gérard Trémège rappelle qu’elle est « responsable de cette situation », Claude Gaits (PRG) précise qu’il ne votera pas le protocole proposé qui n’est « pas amendable » mais il s’abstiendra. De son coté, l’écologiste Henri Lourdou (Verts - Europe Ecologie) votera contre.

La contrepartie de cet accord sera la cession d’un terrain de 3800 m2 sur la zone de l’Arsenal représentant environ 126 000 euros mais 11 emplois sont sauvés. Ce qui représente 3 mois de salaires.

Un projet plus modeste de rénovation de la halle a déjà été adopté. Les travaux débuteront le 17 janvier alors que Renault s’engage à quitter les lieux pour le 11 janvier. Le coût de la rénovation indispensable sera entièrement à la charge de la ville alors que dans le précédent projet plus ambitieux le coût était, en très grande partie, pris en charge par SPIE. Malgré la polémique qui ne manquera pas de se poursuivre, une page est tournée sur un mauvais bail signé en… 1997.

Louis Dollo

Lire .pdf ci-dessous ( délibération, rappel du conflit avec Renault et protocole établi entre la ville et Renault)