Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Chantal Robin-Rodrigo, une élue pyrénéenne de la montagne engagée pour la montagne

mercredi 3 novembre 2010 par Rédaction

A la suite du 26ème congrès de l’ANEM (Association Nationale des Élus de la Montagne) http://www.anem.org/index.php , le 22 octobre dernier à Pontarlier http://www.anem.org/fr/anem/documents/2010-communique-de-presse-26-congres.pdf , nous avons voulu faire le point avec Chantal Robin-Rodrigo qui vient d’être élue au secrétariat général.

L’ANEM, c’est quoi ?
L’ANEM, c’est 6 massifs de montagne français avec 48 départements dont 46 adhérents à l’association. C’est aussi 12 régions adhérentes, 240 parlementaires de toutes tendances, 6200 communes, 4,8 millions d’habitants. Pour les Hautes-Pyrénées ce n’est pas moins de 147 communes de montagne soit près du tiers des communes du département.

Chaque massif dispose d’un certain nombre de sièges au Comité Directeur. 16 sont réservés aux Pyrénées.

Le seul objectif de l’ANEM  : « Donner aux collectivités des moyens d’action renforcés pour défendre les enjeux économiques, sociaux et environnementaux de la montagne. La loi reconnaît une spécificité montagne, un droit à la différence et la nécessité d’adapter des dispositions générales aux particularités de 25% du territoire français ».

Des grands principes d’équilibre politique
Nous pourrions croire que l’ANEM est encore une structure de lutte partisane. Eh bien, il n’en est rien. La spécificité des territoires de montagne est telle que droite et gauche se retrouvent autour des problématiques de gestion territoriale. C’est la raison pour laquelle des principes de parité sont établis. Lorsque le Président est de droite, le secrétaire général est de gauche et inversement. Ils sont élus pour deux ans et le secrétaire général devient automatiquement Président.
Dans la précédente mandature, nous avions l’Ariégeois Henri Nayrou, député PS, à la présidence et Vincent Descoeur, député UMP du Cantal au secrétariat général. Aujourd’hui, Vincent Descoeur, Président et Chantal Robin-Rodrigo, députée PRG des Hautes-Pyrénées, secrétaire générale. Dans deux ans, en 2012, la députée bigourdane sera la première présidente de l’ANEM et la 4ème Pyrénéenne portée à la présidence de l’association depuis sa création en 1985.

Les inquiétudes et préoccupations des élus de la montagne
Elles sont les mêmes quel que soit le parti politique. Un consensus droite / gauche existe et se traduit à travers les 8 motions http://www.anem.org/fr/anem/congres.php qui ont été votées. Les points les plus importants tournent autour de zones de revitalisation rurale (ZRR) http://www.datar.gouv.fr/fr_1/amenagement_competitivite_territoires_44/zonages_229/zone_revitalisation_rurale_230/ et la réforme des collectivités territoriales.
Dans le cadre de la réforme des collectivités, les territoires de montagne seront sous-représentés en terme de superficie. Seulement 16 conseillers territoriaux pour les Hautes-Pyrénées, qui ne sont pas constituées que de montagne, pour plus de 300 conseillers au niveau régional. Autant dire qu’ils ne pourront pas se faire entendre. Face à cette situation, selon la députée, soit la gauche passe en 2012 et ne fait pas appliquer la réforme soit il faut agir sur les décrets d’application.

Chantal Robin-Rodrigo à tous les niveaux de la montagne
Pour peser sur les décisions concernant les territoires de montagne, il ne faut pas se limiter à l’ANEM. Il faut aussi agir, pour ce qui est de la montagne, en aval de la préparation des lois. C’est ce qui se fait au conseil national de la montagne où siège l’ANEM mais aussi Chantal Robin-Rodrigo au titre de l’Assemblée Nationale. Et là, double chance puisque François Fortassin y représente le Sénat.
• Le Conseil National de la Montagne et l’ANEM http://www.anem.org/fr/chiffres/conseil_montagne.php
• Le rôle du Conseil National de la Montagne http://www.datar.gouv.fr/conseil_national_montagne_246/


Aujourd’hui, la députée des Hautes-Pyrénées a toutes les cartes en main pour 4 ans. Si les prochains congrès de l’ANEM auront lieu dans d’autres massifs (2011 à Annecy en Savoie et 2012 en Corse) elle espère bien réunir les quelque 700 congressistes dans les Pyrénées et « ce sera évidemment dans la vallée des gaves » nous dit-elle. Pour quand ? 2013 pour son élection à la présidence ou 2014 pour les 30 ans de l’ANEM ? La réponse sera au prochain congrès.

Louis Dollo Photos Alexis Baud.

IMG/mp3/interview_chantal_RR.mp3