Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Huesca : Viva Aragon !

lundi 20 avril 2009

De part et d’autre des Pyrénées, des peuples, des cultures, chacun sa fierté, des traditions et le plaisir de chanter. Huesca, capitale de la province du même nom dans la région d’Aragon, est la ville jumelle de Tarbes et les Chanteurs Pyrénéens étaient invités à donner un concert, lors de l’ouverture des fêtes de la Saint-Georges (San Jorge). Cour historique du Royaume d’Aragon, Huesca conserve ses trésors artistiques et ses traditions ancestrales. Il suffit de parcourir cette ville pour être surpris par son histoire séculaire, son architecture, la magnifique cathédrale Saint-Laurent, le musée, l’église de San Pedro El Viejo, etc…

C’est au centre culturel Madatero, aménagé dans un ancien abattoir, que les Chanteurs Pyrénéens de Tarbes se sont produits dans un bel auditorium aux caractéristiques acoustiques exceptionnelles, devant une salle de 250 spectateurs, tous attentifs à ce qui pour beaucoup était une première, à la fois pour les spectateurs peu avertis du genre, pour la municipalité de Huesca qui avait pris le risque de l’invitation et pour la Ville de Tarbes dont le Maire avait délégué son adjoint aux Relations Extérieures Roger-Vincent Calatayud, pour accompagner et présenter les chanteurs tarbais.

Autant dire que la soirée était attendue et préparée avec soin, avec une présentation en langue espagnole pour plaire à nos hôtes et leur faire apprécier au mieux la variété des chants traditionnels des Pyrénées et d’ailleurs. Attention particulière pour le public, l’interprétation chantée d’une danse traditionnelle d’Aragon, la jota, qui liquéfie d’angoisse les nouveaux chanteurs sous l’œil bienveillant des anciens, reçut une belle ovation, comme Pepita, une invitation à danser d’une jeune fille qui danse très bien la madrilène.

Ce fut une belle soirée qui participa au raffermissement de l’estime et de l’amitié que l’on se porte, de part et d’autre des Pyrénées, et la nuit fut très courte dans les rues de Huesca dont les cafés débordent de musique très dangereuse pour les tympans sensibles qui nécessiteront quelques jours pour s’en remettre.

Après la visite de la ville médiévale d’Aïnsa sous un beau soleil, grande fut la surprise des Chanteurs Pyrénéens de rentrer au pays dans le brouillard et la neige d’Aragnouet et de se voir stopper par une coulée de neige qui avait interrompu 2 H 30 la circulation, le temps pour un engin de déneigement du consortium franco-espagnol d’évacuer les dizaines de m3 qui auraient pu hélas, engloutir les véhicules qui seraient passés à ce moment-là. Rétrospectivement, on comprend mieux le sens du chant traditionnel de l’Avalanche dont on prie le ciel de nous protéger. Cela nous rappelle que l’on vit parfois dangereusement en montagne qui nécessiterait bien des travaux de protection, notamment aux endroits connus de tous pour leurs dangers.

_ [bleu]Mis en ligne lundi 20 avril 2009[/bleu]