Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

VIC EN BIGORRE/ARTAGNAN La 5 G n’est pas une fatalité (Communiqué du Collectif Environnement Santé d’Artagnan)

lundi 21 novembre 2022 par Rédaction

Dans le cadre des actions d’influence visant à s’opposer à l’implantation d’un pylône de téléphonie mobile FREE qui va être retirée, le Collectif des riverains potentiels a récemment organisé le 16 novembre une réunion d’information avec le concours de Robin des Toits 65 sur l’impact de la 5 G sur les organismes vivants et sur ses impacts sociétaux.

Une assemblée attentive a écouté un exposé sur la technologie 5 G qui, alors que les besoins domestiques des usagers sont largement assurés par la 3 ou 4 G actuelle, a été conçue pour permettre une plus grande connectivité des objets du quotidien à Internet pour que tous les individus soient reliés en permanence, de plus en plus fort et de plus en plus vite, ce qui nécessite un nombre considérable d’antennes relais qui peuvent en France émettre jusqu’à 61 V/m, alors que la résolution 1815 du Conseil de l’Europe du 27 mai 2011 recommande de ne pas dépasser 0,6V/m (100 fois moins !) car des preuves solides montrent qu’une trop forte exposition aux champs électromagnétiques nuit à la santé, notamment au cerveau. Le monde animal n’est pas épargné comme cela a été reconnu par plusieurs décisions de justice, sur plainte des agriculteurs.

Vaste débat controversé et nous avons entendu un extrait du discours du Président de la République du 14 septembre 2020 disant que la France allait prendre le tournant de l’innovation 5 G, ironisant sur le modèle amish et la lampe à huile de l’écologie contemporaine. Un Président ne devrait pas dire cela car cette moquerie ne peut qu’être douloureusement reçue par les 3 millions de français qui sont électro-hypersensibles dont le nombre va augmenter ainsi que les troubles et maladies qui vont avec quand on est trop exposé aux champs électromagnétiques. Les victimes demanderont un jour réparation à tous ceux qui auront autorisé cela : autorités, opérateurs et loueurs de terrains pour les antennes.

De plus, la démocratie est en péril avec le monde de la 5 G qui permet l’observation et la surveillance de masse des habitudes et des comportements de la population, soit le chemin d’une dictature technologique.

Alors que l’on pourrait rechercher et promouvoir une société numérique respectueuse de l’environnement et de la santé, tout cela se déroule pour le plus grand profit financier des lobbies et des opérateurs, ces derniers recherchant activement des propriétaires privés ou publics offrant, par exemple, 3000 €/an pour la location de quelques m² par pylône ! Ainsi va la vie qui ouvre de grands champs de méditation sur la nature humaine ! La 5 G que l’aveuglement favorise à outrance n’est pas une fatalité et il appartient à chacun de s’en protéger autant que possible en agissant pour contrarier son implantation par un principe élémentaire de précaution devant les dérives et les problèmes de santé générés. Espérons que les élus locaux ne cèdent pas et ne déroulent pas le tapis rouge à ce miroir aux alouettes ! Plus que jamais, soyons des citoyens éclairés et engagés !

Martine DESPIAU Sabine FONTAN Maryse GORGET Valérie LAFFONT Arlette POUEY
Lucien COMBESSIES Robert DOMEC