Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Un homme abattu à Maubourguet, un suspect interpellé chez lui, à Bassilion-Vauzé (64)

jeudi 27 octobre 2022 par Rédaction

Dans la soirée du mercredi 26 octobre à Maubourguet, un homme d’une trentaine d’années aurait été froidement abattu d’une balle dans la tête par l’ex-compagnon de sa conjointe. L’auteur présumé des faits s’était depuis retranché chez lui, vraisemblablement toujours armé, dans le village de Bassillon-Vauzé, proche de Lembeye et limitrophe des Hautes-Pyrénées. Selon La République des Pyrénées, un PC est installé à la salle des fêtes du village. L’opération, qui a commencé vers 2 h du matin, mobilise une cinquantaine de gendarmes. Elle vient de prendre fin ce jeudi à 16 h. « La personne mise en cause vient d’être interpellée sans incident par les forces de l’ordre » indique le parquet de Tarbes.

La victime âgé d’une trentaine d’années, venait d’aménager au mois d’août dans ce quartier paisible de Maubourguet avec sa compagne.

Communiqué du parquet de Tarbes

" Ce 26 octobre en fin de soirée à Maubourguet, un individu s’est présenté devant un appartement et a frappé à la porte de l’appartement. Il aurait tiré avec une arme à feu au niveau de la tête de l’occupant de cet appartement. Il semblerait que ces deux personnes auraient un contentieux sur fond de jalousie par rapport à la compagne de la victime. L’auteur aurait tiré plusieurs fois en l’air en quittant les lieux. Une enquête de flagrance du chef d’assassinat a été ouverte. Il ressortirait des premiers éléments que l’auteur des faits aurait agi de manière imprévisible, sans avoir laissé paraître aucun signe avant-coureur. Les forces de l’ordre sont allées vérifier ses différents points de chute et sont en attente de renforts spécialisés compte tenu des nombreux tirs par arme à feu qu’il a déjà effectués jusqu’à maintenant."