Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Un « Stado Force Cinq »

samedi 24 septembre 2022 par Rédaction

Tarbes-Rennes : 44-17 (MT : 30-3)

Evolution du score : 0-3, 7-3, 10-3, 13-3, 16-3, 23-3, 30-3 // 37-3, 44-3, 44-10, 44-17

2500 spectateurs, temps frais et sec, vent moyen, pelouse parfaite. Arbitre Pierre-Olivier Jullien, assisté de MM. Lasnavères et Chamalbide, superviseur David Rosich

Pour Tarbes : Cinq essais Oltmann (4ème, 40+2), Alofa (38ème), Lhusero (44ème), Mondon (54ème), quatre transformations (4ème, 40+2, 44ème), trois pénalités de Fuertes (10ème, 17ème), Oltmann (28ème), une transformation Lhusero (54ème)

Carton jaune : Alofa (75ème), antijeu

Pour Rennes  : Deux essais Jeune-Joly (62ème), de Pénalité (75ème), une transformation Jeune-Joly (62ème), une pénalité Leroyer (2ème)

Carton jaune : Fromenteze (16ème) Antijeu

Les Compos d’équipes

Tarbes : 1 Erasmus, 2 Lamothe, 3 Filomeno, 4 Bousquet, 5 Seuvou, 6 Ricart, 8 Massyn, 7 Saint-Guilhem, 9 Lhusero, 10 Fuertes, 11 Oltmann, 12 Pees ©, 13 Alofa, 14 Duffau, 15 Trotta

Remplaçants : 16 Mondon, 17 Combier, 18 Sajous, 19 Mansieux, 20 Millet, 21 Dumestre, 22 Vakacegu, 23 Tchitchiasvhili

Rennes : 1 Muzzio, 2 Tuugahala, 3 Ulutuipalelei, 4 Fromenteze, 5 Guéroult ©, 6 Quesmel, 8 Béraud, 7 Gazin, 9 Ollion, 10 Leroyer, 11 Carrère, 12 Dubois, 13 A. François, 14 Platon, 15 Brignonen

Remplaçants : 16 Beaujouan, 17 Le Jallé, 18 Algans, 19 Ortega, 20 Jeune-Joly, 21 Lopez Bontempo, 22 Cornu, 23 Quérin

Un « Stado Force Cinq », comme les cinq essais inscrits et les cinq points terrains, pris contre une équipe rennaise valeureuse et joueuse. Des rennais, menés 44-3 à l’heure de jeu, qui n’ont rien cédé et ont été inscrire deux beaux essais, car celui de pénalité a été accordé suite à une action lumineuse. Une équipe rennaise, dense et solide, agressive en défense, qui a envoyé beaucoup de jeu. Les Tarbais ont bien fait de respecter cette équipe, en construisant leur succès, sur des pénalités. Tarbes s’est mis à l’abri sur trois pénalités consécutives, avant de creuser l’écart sur des interceptions.

C’est Rennes, qui ouvrait le score 0-3 (2ème) sur un hors-jeu sur un jeu au pied. Tarbes n’allait pas douter longtemps en inscrivant un superbe essai par Oltmann. Au départ, une relance de Fuertes qui tapait et récupérait un judicieux par-dessus pour lui-même. L’ouvreur se faisait reprendre à cinq mètres mais l’action rebondissait vers l’extérieur et sur le renversement, Oltmann trompait la défense par un crochet intérieur 7-3 (4ème). Rennes enchaînait des temps de jeu stériles face à une défense agressive et bien en place. Sur une relance de Oltmann les Bretons se mettaient à la faute et Fuertes des 22 mètres en biais passait la pénalité 10-3 (10ème). Une nouvelle pénalité bretonne au sol était jouée à la main, Fromenteze intervenait dans la zone des dix mètres et écopait d’un carton jaune (16ème). Fuertes creusait l’écart des 40 mètres en biais 13-3 (17ème). Une percée de Trotta et un essai imparable était sauvé par une interception (21ème) mais Oltmann, sur pénalité, creusait le score 16-3 (28ème). Sans se décourager Rennes relançait tous les ballons et enchaînait les temps de jeu mais Alofa interceptait dans ses 40 mètres et filait à l’essai 23-3 (38ème). Suite à une nouvelle attaque bretonne, Massyn arrachait le ballon des mains de son vis-à-vis et l’action rebondissait vers Alofa qui faisait le décalage pour Oltmann 30-3 (40+2). En deux minutes, sur deux ballons perdus par les Rennais, le match venait de basculer.

Les Tarbais inscrivaient un essai splendide dès la reprise, avec un ballon rapidement écarté d’un regroupement. La sautée de Fuertes décalait Alofa qui retrouvait à hauteur Pees qui servait Lhusero à l’intérieur pour un splendide essai 37-3 (44ème). Rennes ne se décourageait pas mais encaissait un cinquième essai par Mondon, suite à un pilonnage des avants tarbais après une pénaltouche à cinq mètres 44-3 (54ème). Suite à une logique décompression tarbaise, les Rennais, qui envoyaient du jeu à la moindre occasion, allaient être récompensés. Ollion prenait un intervalle et servait à l’intérieur Jeune-Joly, pour un essai mérité, qu’il transformait lui-même en drop pour aller plus vite 44-10 (63ème). Sur un ballon de récupération, Rennes écartait le ballon pour Platon qui débordait et tapait à suivre pour Jeune-Joly qui se faisait découper sans ballon par Alofa. Essai de pénalité 44-17 et carton jaune pour Alofa (75ème). Les Rennais, déchaînés, à qui tout réussissait soudain, étaient tout près d’inscrire un troisième essai et de priver les Tarbais du bonus offensif. Les Tarbais, qui venaient de gâcher deux occasions de marquer un sixième essai, sur une pénaltouche manquée et une mêlée à cinq mètres pénalisée, se sont fait peur sur la fin. Mais le scénario de cognac ne s’est pas reproduit.

Jean-Jacques Lasserre