Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

GRAND PRIX HISTORIQUE DE NOGARO : LA FORMULE 1 POUR CINQUANTE BOUGIES

jeudi 2 septembre 2010 par Rédaction

Si depuis sa création il y cinquante ans le circuit de Nogaro a accueilli tout ce qui roule sur deux ou quatre roues, hors des séances d’essais privés le circuit gersois n’avait jamais accueilli un Grand Prix de F1. Samedi et dimanche prochain pour le cinquantième Grand Prix cette lacune sera comblée avec la présence des Formule 1 historiques, des monoplaces construites dans les années 1960 à 1980.

Un peu d’histoire
Voici une cinquantaine d’années que débutait l’histoire du circuit de Nogaro. Créé par le Gersois Robert Castagnon et qui porte le nom de Paul Armagnac, pilote et ami du premier cité. Paul Armagnac pilote pour le constructeur DB trouvera la mort sur le circuit de Montlhéry en 1962. C’est le Montalbanais Bruno Basini au volant d’une Raineri qui inscrit son nom en haut du fronton des Grands Prix de ce circuit. Beaucoup de grands pilotes vont lui succéder, Beltoise, Lafitte, Jabouille, Prost et d’autres encore. En moto Sarron, Pons et consort marqueront de leurs empreintes le circuit gersois. Dans les années soixante naissent les Coupes de Pâques dont le succès ne s’est jamais démenti. Au début des années 70 le Tarbais André Diviés prend la direction de la SEMPA et des association sportives autos et motos. Au fil du temps le circuit n’a cessé d’évoluer pour s’adapter aux nouvelles normes. En 2008 jaillissaient de terre des stands dernier cri, qui font de ce circuit un des hauts lieux des sports mécaniques, régionaux, nationaux et même internationaux.

Une première pour cinquante bougies
Cette année et ceci pour la 1er fois les Formule 1 historiques vont en découdre sur le tarmac gersois. Ces F 1 d’une autre époque disputent le Championnat Historique de Formula Un FIA qui comprend sept manches, Nogaro en est la cinquième rencontre. Si certaines d’entres elles comme Tyrell, Surtees, Arrows font désormais parties de l’histoire du sport automobile, d’autres marques sont toujours présentes sur la scène sportive à l’exemple de Ferrari, McLaren ou Williams. Comme par le passé un plateau de F2 qui était à l’époque l’antichambre des F1 sera lui aussi de la partie. Cela sera l’occasion de revoir des constructeurs de ce temps passé comme Pygmée, Chevron, Elfin qui ont cessé toute activité. Si ces deux plateaux tiendront le haut de l’affiche, il ne faut pas oublier tous ceux qui font les beaux jours du championnat français V.H.C. ( Véhicule Historique de Compétition) lancé en 2007, comme la F3 et F.R Classic, la Formule Ford, le groupe 1, le Maxi et Mini 1000, le Trophée Lotus, la Ford Kent, la Formule Junior, le Challenge ASAVE, qui permettront de revoir des voitures que les moins de trente ans n’ont pas connu.

Horaires et tarifs
Vendredi 3 : Essais libres et chronométrés de 8h30 à 12h et de 14h à 18h10
Samedi 4 : Essais chronométrés de 8h10 à 12h25. Courses de 13h40 à 18h30
Dimanche 5 : Courses de 8h55 à 12h05 et de 14h à 17h55

Samedi, entrée générale 15€. Dimanche, entrée générale 20€, Tarif réduit 15€, demi tarif 10€, balcon, terrasse 25€ . Deux journées, entrée générale 25€, tarif réduit 18€, balcon, terrasse 30€ . VIP deux jours 30€

B. L.S.