Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Bordères-sur l’Echez : Aménagement du centre bourg et du centre de santé communal.

mercredi 6 juillet 2022 par Rédaction

Jérome Crampe, maire de Bordères sur l’Echez, accompagné de Nicole Vignaux, directrice générale des services a rencontré la presse pour aborder deux sujets majeurs : l’aménagement du centre bourg et le centre communal de santé.

Il a rappelé que l’aménagement du centre bourg faisait partie des projets de la dernière campagne municipale qui a pour but de redonner au centre de la commune un cœur de village fonctionnel, sécurisé, convivial, de favoriser le vivre ensemble et restructurer ce cœur de village autour des équipements publics, (la poste, la mairie) les commerces de proximité, la bibliothèque et le centre communal de santé qui va ouvrir prochainement.

Pour le centre bourg, un concours avait été lancé. « Nous avions fixé nos objectifs à savoir : la préservation du patrimoine arboré, la mise en valeur du kiosque et l’obtention du label " jardin remarquable ", la dynamisation des commerces, la sécurisation des déplacements, la conservation des places de stationnement », a expliqué Jérome Crampe avant de présenter le projet.

PRESENTATION DU CENTRE BOURG :

Parmi les trois projets qui nous ont été présentés et qui correspond à notre demande est celui de l’agence Cazals / Architecte Jérôme Pedurthe / Bureau d’études VRD INGC.

Avec 112 places de stationnement contre 60 actuellement, disposés en périphérie du cœur de la place, à proximité immédiate des commerces et des services, des trottoirs 5 mètres de large afin de favoriser le développement des terrasses, des étals, la déambulation des clients devant les vitrines, etc.…, un espace strictement piéton au cœur de la place.
1500m2 d’espace à aménager, un large espace polyvalent entre la halle, la mairie et le futur restaurant de la poste actuelle et un jardin public avec le jardin public du kiosque au sud de la mairie.

Gérer les flux de véhicules et leur stationnement pour une meilleure accessibilité pour plus de commerces, plus de sécurité pour les piétons.

 pour la RD7 au moyen d’un ilôt central qui contient du stationnement (30 places dont 1 PMR) et un large piétonnier ombragé.

 une place facilement accessible pour trouver un stationnement aux heures d’affluence.

 principale poche de stationnement à l’est de la place, sur la RD7, pour que les places soient directement accessibles aux automobilistes (que l’on vienne du sud ou du nord) et pour qu’elles soient à égale distance des commerces du nord et du sud de la place.

.-afin de faciliter l’accès aux commerces du sud, une voie sectionne cette zone de stationnement, passe devant l’actuelle poste et dessert 13 places au plus proche des vitrines sud.

 59 places en zone bleue, 40 places non règlementées (pour les salariés des commerces, les employés des services publics), 8 places PMR, 3 places « Mairie et Police municipale », 2 places Véhicules Electriques.

Ce projet est bâti autour du kiosque et du grand chêne situé devant la mairie et qui est l’identité de notre place, c’est un projet qui renforce le patrimoine végétal existant, en végétalisant le parc au cœur de la place, et en travaillant les sols avec des matériaux nobles et naturels.

Les arbres majeurs existants sont conservés, y compris les 4 tilleuls autour de l’actuelle halle et 23 arbres de haut jet sont plantés. La conservation des arbres pour vivre pleinement sous leur ombrage dès la fin des travaux, la végétalisation de la place passe également par le jardin public du kiosque qui sera un véritable écrin de verdure, à l’abri de la circulation agitée.

La place se décline en deux périodes, coté halle avec un côté minéral pour les animations, halle du marché etc... , sur la partie arrière une partie apaisée, calme avec le kiosque, du mobilier, des jeux pour enfants.

Les zones piétonnes seront en pierre naturelle déclinée en pavés sciés de récupération pour trottoirs/terrasses.

 Le cœur et le jardin public : opus de porphyre
.-esplanade de la halle et pour les piétonniers : béton architectural grenaillé. Le but est de magnifier par ces revêtements le caractère central, structurant, unique de la place Jean Jaurès.

La halle est conçue sous forme d’arbre qui supporte une toiture plate afin de garder l’esprit arboré de la place.

Un projet qui représente un coût total de 2 millions d’euros (subventionné à 50% en cours) qui sera réalisé en 3 phases : une première phase qui concernera la halle et ses abords immédiats, chantier qui va débuter fin 2022 début 2023, en phase 2 la partie est avec le stationnement et la voirie et la phase 3 la partie ouest, côté centre de santé et bibliothèque qui achèvera le projet fin 2025.

Le kiosque sera déplacé, restauré et remis en place au cœur du jardin public, sans son socle maçonné afin de s’ouvrir largement aux PMR, permettre une multitude d’activités : mini spectacles, mini concerts, stand de dégustation lors du marché hebdomadaire etc. dans un écrin de verdure, espace convivial avec des bancs.

LE CENTRE COMMUNAL DE SANTÉ :

« Le chantier avance très bien, nous sommes dans les temps avec même une petite semaine d’avance, le bâtiment est clos et couvert, les menuiseries sont posées, l’aménagement intérieur débute cette semaine, livraison mi-octobre comme prévu.

Au niveau fonctionnement et médecins :
« Nous avons délibéré en conseil municipal pour adhérer au groupement d’intérêts publics porté par la Région ‘’Ma santé ma Région’’ qui a pour objectif de recruter 200 médecins qui seront déployés sur la région Occitanie. Le recrutement des médecins est en cours avec les médecins en place aujourd’hui plus les médecins qui souhaitent nous rejoindre.
Les médecins seront salariés de la Région.
Il est prévu que les 5 cabinets d’infirmiers de la commune rejoignent le pôle santé (une quinzaine d’infirmiers) qui occuperont le côté gauche du bâtiment qui loueront seulement les locaux.
Le reste du bâtiment sera occupé par les cabinets médicaux avec un secrétariat. Les médecins auront à leur disposition un véhicule électrique pour les visites à domicile.
Sur la commune, le besoin estimé est de 5 médecins équivalent temps plein qui se traduira par la présence de 7/8 médecins. C’est tout un travail collectif qui est mis en place pour trouver le nombre de médecins nécessaires.
Coût total 1 million d’euros subventionné à 71% par l’Etat à hauteur de 380 000€, la Région à hauteur de 200 000 euros plus la mise à disposition de tout le matériel et équipement : matériel informatique, matériel d’examens etc.…, subventionné également par l’agglomération TLP et par le département
 », a expliqué l’élu.

Nicole Lafourcade