Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Nationale : Massy Champion de France

dimanche 5 juin 2022 par Rédaction

Massy devient le premier Champion de France de Nationale, après avoir dominé la Poule et la Finale de bout en bout.

Massy bien au dessus

Massy-Soyaux-Angoulême : 38-10 (MT : 24-3)

 

Evolution du score : (3-0, 10-0, 17-0, 17-3, 24-3 / 31-3, 31-10, 38-10  

 

A Blagnac (stade Ernest-Argelès). Arbitre M. Hourquet. 1 200 spectateurs environ.

 

Pour Massy : Cinq essais de Preira (15ème, 44ème), Ferrer (21ème), Duclieu (40+3), Guillomot (59ème), une pénalité (3ème), cinq transformations de Kotze (16e, 22e, 40+3, 45e), Clouté (60ème).

Carton jaune : Coetzee (80ème)

Pour Soyaux-Angoulême : Un essai Gibouin (57ème), une pénalité Tugayé (27ème), une transformation Ugalde.

Carton jaune : Diakité (40+2)

Les compos d’équipes

Massy : 15 Carré, 14 Preira (Clouté, 54ème), 13 Jacomme, 12 Guillomot, 11 Dit Robaglia, 10 Kotze (Ortolan, 54ème), 9 Prier (Marion, 60ème), 7 Loubière, 8 Gbizie (Coetzee, 56ème), 6 Decubber, 5 Chauveau (cap.), 4 Pleindoux (Oulai, 50ème), 3 Ferrer (Vickos, 48ème), 2 Duclieu (Chabeaudie, 41ème), 1 Sanguinetti (Correa, 50ème).

Soyaux-Angoulême : 15 G. Laforgue (Mau, 48ème), 14 Lestremau, 13 I. Ayarza, 12 Lafon, 11 Lafitte, 10 Tugayé (Ugalde, 51ème), 9 Saubusse (Rubio, 58ème), 6 Tskhadadze (Texier, 51ème ), 8 Va’aï, 6 Gibouin (cap.), 5 Roux, 4 Sutiashvili (Copeland, 50ème), 3 Vartan (Diakité, 33ème ), 2 Bidart (R. Ayarza, 51ème), 1 El Ansari (Odishvili, 51ème).

 A vrai dire, il n’y a pas eu vraiment match, puisque Massy a très vite pris le score 3-0 (3ème) et s’est très vite détaché 17-0 avec deux essais d’affilée de Preira (15ème) et de Ferrer sur ballon porté (21ème). Les Charentais réduisaient la marque 17-3 (27ème) mais Massy enfonçait le clou par Duclieu, (sur un nouveau ballon porté), pendant les arrêts de jeu 24-3. Puis Preira assommait, dès la reprise, Soyaux-Angoulême 31-3 (44ème).Gibouin sauvait l’honneur 31-10 (57ème) mais les Massicois répliquaient aussitôt par Guillomot 38-10 (59ème).