Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Albi toujours sans pression

dimanche 8 mai 2022 par Rédaction

Albi, sans pression de montée selon le discours officiel de rigueur, occupe la troisième place à deux points de Valence-Romans qui se rend chez le leader Massy. Sous la houlette de Mathieu Bonello le SCA accomplit une de ses plus belles saisons depuis sa rétrogradation sportive en Fédérale, avec 86 points (18 victoires, 7 défaites, 8 bonus dont 6 offensifs). Un parcours pratiquement linéaire sans gros trous malgré les blessures qui ont touché le Groupe. Après des débuts victorieux à Dijon (17-28), Albi confirme contre Massy (13-10), avant de chuter à Nice (21-7). Les Albigeois signent une victoire bonifiée contre Cognac (39-23), rechutent à Dax (24-18), avant de marquer les esprits par une victoire bonifiée contre le leader Chambéry (30-19), confirmée par un succès à Suresnes (27-34). Valence-Romans vient doucher les esprits en venant s’imposer (13-21). Les Tarnais rebondissent aussitôt à Blagnac (6-14) et en prenant le bonus contre Aubenas (33-6), avant de rechuter à domicile contre Soyaux-Angoulême (10-30). Une fois encore Albi va rebondir aussitôt en s’imposant à Bourgoin (10-23) et en engrangeant un succès bonifié contre Tarbes (32-6) lors de la dernière journée de la Phase Aller. Avec 45 points (9 victoires, 4 défaites, 5 bonus dont 4 offensifs) Albi pointe à la troisième place à un point de Soyaux-Angoulême et à dix points de Massy.

Le SCA attaque la Phase Retour par un troisième succès consécutif contre Dijon (19-12), avant de s’incliner à Massy (27-7) et de perdre une troisième fois à domicile contre Nice (17-23). Une nouvelle fois la réaction ne fait pas attendre avec une victoire à Cognac (16-22), suivie de six succès consécutifs contre Dax (44-27) avec le bonus, Chambéry (10-16), contre Suresnes (21-8), à Valence-Romans (24-26), contre Blagnac (31-10) avec le bonus et à Aubenas (14-17). Après cette série de sept victoires consécutives, Albi chute lourdement à Soyaux-Angoulême et renoue avec la victoire contre Bourgoin (13-9).

C’est donc en confiance, mais sans suffisance, que les Tarnais se rendent en Bigorre, car ils restent sur un non match en Charente et sur un succès compliqué contre Bourgoin. De plus, ont encore en mémoire leur échec de l’an passé à Trélut alors qu’ils étaient venus chercher la seconde place pour recevoir en demi-finale. Trop crispés, les Albigeois étaient tombés sur des Tarbais déterminés et déchaînés, qui les avaient fait déjouer. Pour la première fois depuis la relégation, l’entourage club ne parle plus de montée impérative pour la survie du club, qui inhibait les joueurs lors des phases finales. Mathieu Bonello s’attache à dédramatiser les résultats et se dit satisfait de la qualification assurée pour les Barrages à domicile, quoiqu’il arrive dimanche. « On aurait tous signé pour en être là, à deux points du second à la 25ème journée » a annoncé le Manager à un média tarnais. Une manière d’enlever la pression à ses joueurs avant le déplacement à Tarbes. « On ira faire un match de rugby, un de plus pour notre construction ». Sous entendu pour préparer au mieux les Phases Finales. Albi se retrouve le cul entre deux chaises. Il se doit de gagner à Trélut pour espérer passer devant Valence-Romans qui devrait perdre en toute logique à Massy mais les Albigeois ne doivent pas non plus se dépouiller à huit jours des Barrages qui leur sont d’ores et déjà acquis. Toutefois, assurer par une victoire une qualification directe en demi-finale à domicile, permettrait de bénéficier de quinze jours de récupération.

Les Tarbais n’ont plus aucune pression pour cette dernière levée à Trélut et ils doivent s’offrir un dernier plaisir face à une des plus grosses équipe de la nationale. Jouer le dernier match de la saison à domicile est un plaisir qui ne se gâche pas, car cela n’arrive pas tous les ans de faire ses adieux devant son public. De plus, dans un « derby » récurrent depuis des dizaines d’années depuis la Pro D2 en passant par la Poule Elite et la Fédérale 1. Chaque tarbais, rêve de s’offrir Albi surtout quand il semble nettement au dessus sportivement comme cette année. Des Tarbais qui devraient avoir à cœur de se racheter du match Aller et de s’offrir la peau d’un « Gros » avant les vacances et d’envoyer un signal fort aux partenaires pour la saison prochaine. Accrocher à son tableau de chasse Albi, après s’être offert la peau de Soyaux-Angoulême, de Chambéry et de Valence-Romans, serait un beau trophée pour terminer la saison en beauté.

JJL